Il viole et poignarde son ex avant de dévorer son cœur et son cerveau

Il viole et poignarde son ex avant de dévorer son cœur et son cerveau

Publié le 14/08/2018 à 12:47 - Mise à jour à 12:51
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un homme accusé de cannibalisme a été entendu jeudi par un juge de l'Indiana, aux Etats-Unis. Il est soupçonné d'avoir violé puis poignardé son ex petite-amie avant de manger plusieurs parties de son corps dont son cœur et son cerveau en 2014. Aujourd'hui considéré en pleine possession de ses capacités mentales, il pourra être jugé bien que l'affaire soit complexe.

C'est un meurtre épouvantable qui pourrait être jugé dans l'Indiana, aux Etats-Unis. Arrêté en 2014 pour le meurtre de son ex compagne, Joseph Oberhansley avait directement été placé dans un hôpital spécialisé vu la gravité des faits.

En septembre 2014 à Jeffersonville, il avait fait irruption chez son ex Tammy. Il l'avait alors violée puis poignardée à mort.

Mais l'horreur ne s'arrête pas là puisqu'il avait ensuite mangé plusieurs parties du corps de la victime donc le cœur et le cerveau.

A voir aussi: Bagarre et cannibalisme - 3 hommes interpellés pour "anthropophagie" et "acte de barbarie"

Mais après de longues analyses, les médecins ont décrété qu'il était en pleine possession de ses capacités mentales lors des faits. Cela voudrait donc dire qu'il pourrait être jugé. "Il est grand temps que la famille de la victime voit la justice", a ainsi déclaré le procureur en charge de l'affaire.

Mais lors d'une audience jeudi 9, Joseph Oberhansley n'est pas apparu si sain d'esprit que les médecins ont bien voulu l'entendre. Il a ainsi expliqué qu'il voulait renvoyer ses avocats qui "contrôlaient ses pensées, son esprit", comme l'a expliqué Fox News.

Il a aussi confié "en avoir marre d'être enfermé dans une cage" et vouloir être exécuté. La justice devra donc trancher et lui faire suivre des soins ou au contraire le juger normalement et très certainement le condamner à la peine de mort. Une nouvelle audience est prévue à la fin du mois de septembre prochain.

Après les faits, le suspect qui déclarait être "Zeus" n'a jamais vraiment donné d'explications à son geste.

A lire aussi:

Russie - un couple soupçonné de cannibalisme

Son pied est amputé, il le fait manger à ses amis dans des tacos

Afrique du Sud - 4 personnes arrêtées, suspectées d'actes de cannibalisme sur un nombre indéterminé de victimes

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'homme accusé de cannibalisme pourrait être finalement jugé aux Etats-Unis, il risque la peine de mort.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-