Ivre, son ami lui avoue être pédophile: il lui tranche la gorge

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Ivre, son ami lui avoue être pédophile: il lui tranche la gorge

Publié le 13/02/2019 à 14:42 - Mise à jour à 14:46
©Morebyless/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un homme de 48 est jugé par un tribunal britannique pour un meurtre en marge d'une soirée très arrosée. La victime venait d'admettre des penchants pédophiles et l'agression d'un petit garçon, ce qui a déclenché la colère de son ami.

Il a été révulsé par l'aveu criminel de son camarade et l'a tué. Un homme de 48 ans comparaît pour le meurtre d'un homme de 50 ans lors d'une beuverie. Ce dernier, sans doute désinhibé par l'alcool, avait avoué avoir déjà abusé sexuellement d'un enfant de six ans, déclenchant la fureur de l'accusé.

Les faits remontent au 21 août dernier. Christopher McMahon se rend chez sa future victime, David Potter, dans le sud de Londres. Après s'être fortement alcoolisés, les deux hommes discutent et la conversation dérape. Selon l'enquête, Potter aurait avoué ses penchants pédophiles ce que McMahon n'a pas supporté. Le quadragénaire utilise alors son couteau pour frapper à la gorge son hôte. Il quittera les lieux laissant le quinquagénaire se vider de son sang, comme le rapporte la presse britannique (voir ici).

Rentrant chez lui, il avouera le crime à sa compagne en lui interdisant d'en parler. Il la menacera même de mentir en disant qu'elle état présente sur les lieux du crime si elle parle.

Lire aussi: Le pédophile regardait ses vidéos pédopornographiques dans le TGV

Le corps de la victime ne sera découvert que cinq jours plus tard, en état de décomposition et dans une mare de sang, lorsque des voisins donneront l'alerte et que la police rentrera de force dans l'appartement.

Deux mois plus tard, l'enquête remontera jusqu'à Christopher McMahon et des prélèvements sur ses vêtements mettront en évidence la présence du sang de David Potter.

Le procès est toujours en cours ce mercredi 13. L'accusé a reconnu être l'auteur des faits.

Voir aussi:

Toulouse: le baby-sitter pédophile imposait caresses et fellations, 5 ans ferme

Alcool et poppers: le pédophile tente de violer le jeune garçon qu'il harcelait

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le meurtrier a admis les faits, expliquant avoir agi après les aveux de pédophilie de son compagnon de beuverie.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-