Le Bon Coin: il se fait voler un saphir à 120.000 euros

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Le Bon Coin: il se fait voler un saphir à 120.000 euros

Publié le 11/05/2018 à 09:33 - Mise à jour à 09:39
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un homme tentait de vendre une pierre précieuse, un saphir, sur Le Bon Coin lorsqu'il se l'est fait voler par des escrocs. Le précieux caillou est tout de même estimé à 120.000 euros.

Ce n'était peut-être pas le moyen idéal pour vendre sa pierre précieuse. Un homme qui tentait de vendre un saphir sur Le Bon Coin se l'est fait dérober par plusieurs malfrats qui s'étaient fait passer pour des acheteurs potentiels, mercredi 9. Le "caillou" serait  tout de même d'une valeur estimée d'environ 120.000 euros...

L'annonce a forcément attiré l'œil tant elle était hors du commun pour le site de ventes en ligne essentiellement utilisé par les particuliers pour écouler des biens d'occasion. Il semblerait ainsi que plusieurs voleurs se soient associés pour imaginer un subterfuge afin de dérober le précieux caillou.

Ainsi, le vendeur se serait fait dérober sa pierre bleutée par plusieurs hommes qui lui avaient fixé un rendez-vous quelque part en Seine-Saint-Denis en vue de l'acquérir. Tous ont ensuite réussi à prendre la fuite.

Deux des voleurs présumés ont été arrêtés dans la foulée à Pantin. Les policiers qui ont procédé à l'interpellation ont retrouvé sur eux des liasses de faux billets de 500 euros.

Une enquête a été ouverte et confiée aux hommes du commissariat de Pantin.

Fin avril, toujours sur Le Bon Coin, c'était le maire d'un village de Haute-Garonne qui écoulait du matériel volé. Celui-ci revendait des outils appartenant à la commune qu'il déclarait ensuite comme volés une fois la vente bouclée.

A lire: Le maire revendait le matériel municipal sur Le Bon Coin

Le préjudice total a été estimé à près de 22.000 euros, ce qui a valu à "Doudou31" (son pseudo sur le site) une peine de six mois de prison avec sursis, trois ans d'inéligibilité et la confiscation des sommes perçues grâce à cette arnaque.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'annonce détonnait sur Le Bon Coin et a vite attiré des malveillants.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-