Le Caire: une église copte visée par un attentat, au mois 25 morts

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 11 décembre 2016 - 16:58
Image
L’église copte du Caire visée par un attentat à la bombe le 11 décembre.
Crédits
©Khaled Desouki/AFP
Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a déclaré que cet attentat "vise la nation avec ses chrétiens et ses musulmans".
©Khaled Desouki/AFP
Une bombe a explosé ce dimanche matin durant l'office dans une église de la communauté copte égyptienne, au Caire. Au moins 25 personnes ont été tuées et 31 blessées. L'attaque n'a pas encore été revendiquée.

Au moins 25 personnes ont été tuées et une trentaine blessées dans l'explosion d'une bombe, ce dimanche 11 au Caire, au cœur d'une église orthodoxe copte.

L'église Saint-Pierre et Saint-Paul accueillait les fidèles pour l'office du dimanche à 10 heures lorsque l'engin, constitué selon les autorités égyptiennes de 12 kg de TNT, a explosé. Les célébrations y avaient lieu car la toute proche cathédrale Saint-Marc, siège du pape de l'église copte, est en cours de rénovation.

Le premier bilan publié ce dimanche fait état de 25 morts 31 blessés, ce qui fait de cette attaque l'une des plus meurtrières qu'a connu la communauté copte d'Egypte. Il faut remonter à 2011 et l'explosion d'une voiture piégée devant un église d'Alexandrie pour trouver trace d'un attentat d'une ampleur similaire (23 morts).

L'attaque n'avait pas été revendiquées quelques heures après les faits. L'organisation Etat islamique est bien sûr sur la liste des suspects mais des affrontement sanglants ont déjà eu lieu entre coptes et musulmans égyptiens par le passé.

Des membres de cette communauté chrétienne se sont rassemblés aux abords de l'église pour scander des slogans contre le terrorisme mais aussi contre le gouvernement égyptien, auquel les coptes orthodoxes d'Egypte reprochent une certaine discrimination à leur égard.

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a déclaré que cet attentat "vise la nation avec ses chrétiens et ses musulmans" et que " l'Egypte n'en sortira que (...) plus unie". Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault a fait savoir que "la France est pleinement solidaire de l’Egypte dans cette terrible épreuve, comme dans la lutte contre le terrorisme".

Cette attaque intervient au lendemain d'un double attentat qui a fait au moins 38 morts à Istanbul . Mais rien ne les relient, l'attaque en Turquie ayant été revendiquée par des séparatistes kurdes.

 

À LIRE AUSSI

Image
Des soldats égyptiens ont été pris pour cible pour des attaques de djihadistes dans le Sinaï.
Sinaï: l'armée annonce avoir abattu la leader de la branche égyptienne de l'Etat islamique
L'armée égyptienne a annoncé jeudi avoir "tué le chef du groupe Ansar Beït al-Maqdess", branche de l'EI dans la péninsule du Sinaï. L’opération a combiné une attaque d...
05 août 2016 - 10:44
Politique
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don