Le maître-nageur pédophile amateur de jeunes garçons condamné

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Le maître-nageur pédophile amateur de jeunes garçons condamné

Publié le 10/07/2018 à 17:36 - Mise à jour à 17:40
© DAMIEN MEYER / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un homme de 29 ans, maître-nageur dans une piscine en Belgique a été condamné lundi à une lourde peine avec sursis. Il a été jugé coupable d'avoir obtenu par la ruse des images intimes et des vidéos de nature sexuelle auprès de jeunes garçons adolescents.

Le maître-nageur a été surpris en train de filmer un jeune garçon, mais c'est toute une collection d'images perverses que les enquêteurs vont découvrir.

Selon le journal belge La Dernière heure, un certain Steven âgé de 29 ans, officiant dans la piscine de Fléron, une commune francophone de Belgique, devait s'expliquer à la barre lundi 9.

Les faits débutent le 18 mars 2016 lorsqu'un jeune nageur fait appel aux forces de l'ordre après avoir découvert que l'employé de l'installation l'avait filmé à son insu alors qu'il se changeait dans la cabine.

Le maître-nageur tentera de gagner du temps en retirant la carte mémoire de l'appareil, mais les enquêteurs se livreront à une étude approfondie de ses outils informatiques. Ils découvriront alors l'étendue de la perversion de ce pervers du monde numérique.

Voir aussi - Pédophilie: un éducateur connu de la justice accusé de viol sur mineur à Marseille

L'homme fréquentait en effet assidument les réseaux sociaux appréciés des plus jeunes et notamment Snapchat. Là, il parvenait en utilisant des images glanées sur Internet à se faire passer pour une jeune fille âgée de 14 ans et rentrait en contact avec des garçons mineurs, les plus jeunes ne dépassant pas 13 ans.

Usant de sa fausse identité, il parvenait à obtenir d'eux des images intimes, voir à les pousser à se faire des fellations. Des images qu'il conservait et qui n'auraient peut-être jamais été découvertes si le maître-nageur n'avait pas dérapé sur son lieu de travail.

Un tribunal de Liège a condamné le jeune homme, qui avait été placé en détention préventive, à quatre ans de prison avec sursis.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le maître-nageur a été jugé coupable.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-