Le père accusé de violer son fils et de le livrer à des pédophiles

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Le père accusé de violer son fils et de le livrer à des pédophiles

Publié le 07/09/2018 à 15:07 - Mise à jour à 15:17
© DAMIEN MEYER / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme est actuellement jugé par le tribunal correctionnel de Liège accusé d'avoir violé son fils et l'avoir livré à d'autres pédophiles. Il aurait également abusé d'un autre petit garçon en le forçant à des relations sexuelles avec son fils.

Il violait, et il "partageait" auprès d'autres pédophiles. La presse belge rapporte que le tribunal correctionnel de Liège examine le dossier d'un homme exerçant une fonction "importante" dans le milieu de la justice, poursuivi pour des viols multiples sur deux enfants, des garçons, de sept et onze ans.

Selon les éléments du dossier rapportés par les médias, le père de famille habitant dans le secteur de Verviers a multiplié les actes incestueux sur son propre enfant. Pire encore, l'homme est soupçonné d'avoir emmené son fils en voyage pour le livrer à d'autres hommes amateurs de jeunes enfants. Dans le collimateur de la justice: un voyage en Norvège où le petit garçon aurait été violé par plusieurs adultes.

Voir aussi - Complot pédophile et enlèvement d'enfants: l'ex-gendarme et la mère condamnés

Le suspect est accusé d'attentat à la pudeur sur le deuxième enfant, le fils d'un ami. Le pervers aurait forcé son fils et cet autre garçon à se livrer à des relations sexuelles. Il a également réalisé de nombreuses photos et vidéos porno mettant en scène les deux petits. Au cours de l'enquête, un disque dur a été retrouvé contenant pas moins de 280.000 photos pédopornographiques, certaines mettant même au cœur des sévices des bébés.

Aller plus loin - Pédophilie: deux ans de prison pour avoir agressé sexuellement sa nièce de 11 ans

Le réquisitoire et les plaidoiries se dérouleront le 5 octobre prochain. S'il est reconnu coupable des faits de viols et d'attentat à la pudeur sur enfant de moins de dix ans, l'accusé risque entre 20 et 30 ans de prison.

Lire aussi:

Gargenville: appels au lynchage contre le pédophile remis en liberté

Le pédophile filme les petites filles aux toilettes en caméra cachée

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'accusé risque entre 20 et 30 ans de prison.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-