Le sans-papier qui a sauvé ses collègues, Mamoud Diallo, rêve intégrer l'armée française

Le sans-papier qui a sauvé ses collègues, Mamoud Diallo, rêve intégrer l'armée française

Publié le 05/02/2019 à 09:48 - Mise à jour à 10:09
© Michele CATTANI / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Mamoud Diallo, le jeune sans-papier qui s'est interposé dans un agression à l'arme blanche au péril de sa vie mardi 29 en Isère, souhaite être naturalisé et rêve d'intégrer l'armée française. 

Son geste est, selon un gendarme, "un acte héroïque, très rare de nos jours". Mamoud Diallo, un jeune sans-papier guinéen de 21 ans, s'est courageusement interposé, mardi à Autrans en Isère, face à un homme armé qui avait déjà blessé une de ses collègues et menaçait de faire des morts. Il a été jusqu'à s'enfermer avec l'agresseur pour le calmer, au péril de sa propre vie. Le jeune homme a fait part de son souhait d'être naturalisé et d'intégrer l'armée française.

Les faits avaient eu lieu dans un centre de formation où Mamoud Diallo est employé comme stagiaire. Un cuisinier d'une quarantaine d'années a agressé l'une de ses collègues avec une scie à viande, la blessant au visage. Alerté par les cris, le jeune Guinéen s'étant donc interposé. Faisant fi de sa propre sécurité, il s'était enfermé avec le forcené en cadenassant la porte et avait fait rempart de son corps pour empêcher le quadragénaire de défoncer la porte avec un chariot.

Lire aussi - Un sans-papier s'interpose face à un homme armé, sa régularisation demandée

Son action a permis l'interpellation du cuisinier par les gendarmes. Un adjudant-chef qui est intervenu a écrit au préfet pour demander à ce que la situation du jeune homme, originaire de Guinée Conakry et arrivé en France en 2018, soit régularisée. Le 19 février, Mamoud Diallo a rendez-vous à l'OFPRA, qui décidera d'accepter ou de débouter sa demande d'asile. Il est soutenu dans sa démarche par le préfet du département.

Toutefois, Mamoud Diallo pourrait être débouté par l'organisme compte tenu de la situation politique de son pays d'origine précise France Bleu Isère. La Guinée Conakry ne faisant pas partie des pays dits "prioritaires" pour la demande d'asile au regard des risques qu'encourent les requérants si ils y retournent.

Si ça demande d'asile échoue, d'autres pistes sont néanmoins envisageables. "Ce qu'il a fait peut donc jouer au stade de la préfecture ou du ministre de l'Intérieur pour lui délivrer un titre de séjour ou lui donner la nationalité française, au regard de l'exemplarité de son comportement", a expliqué un avocat grenoblois.

"Mon rêve est d'intégrer l'armée française. Je regarde tout le temps sur YouTube les militaires en formation. À Autrans, je les vois passer, et je sais que c'est ce que je veux faire. Je ne saurais pas expliquer pourquoi, ça s'est imposé à moi naturellement", a expliqué le jeune homme auprès de la radio et a fait part de son souhait d'obtenir la nationalité française. 

Voir:

Aymen, sans-papiers qui a sauvé des enfants d'un incendie, ne sera pas expulsé

Le sans-papiers malien qui a sauvé un enfant va être naturalisé français

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Mamoud Diallo souhaite être naturalisé et rêve d'intégrer l'armée française.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-