Les images hallucinantes des bagarres provoquées par une promo sur le Nutella (vidéo)

Les images hallucinantes des bagarres provoquées par une promo sur le Nutella (vidéo)

Publié le 26/01/2018 à 10:52 - Mise à jour à 10:56
©Stefano Rellandini/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une promotion exceptionnelle sur du Nutella a provoqué jeudi matin des scènes d'émeutes et des mouvements de foule dans quasiment tous les magasins Intermarché de France. Sur les réseaux sociaux, les images étaient plus hallucinantes les unes que les autres.

Au XIXe siècle, il y a eu la ruée vers l'or. Au XXIe siècle, on se souviendra peut-être de la ruée vers le Nutella, un jour de janvier 2017. La faute à qui? Intermarché. L'enseigne de supermarchés a proposé jeudi 25 une promotion exceptionnelle sur le pot de Nutella de 950 grammes: 70% de rabais, soit le kilo de pâte à tartiner à 1,40 euro au lieu de 4,50 euros habituellement.

Une opportunité sur laquelle des dizaines de personnes ont sauté. Littéralement. Dans plusieurs magasins, la foule était si dense et les gens si excités que la promotion a provoqué des scènes d'émeutes. A tel point que les forces de l'ordre ont été appelées sur place pour calmer les esprits.

Lire aussi: une étude européenne décrit le Nutella comme possiblement "cancérigène"

Jeudi, il y avait donc deux catégories de personnes dans les rayons des magasins Intermarché. Ceux qui se battaient pour faire 3 euros d'économie sur 950 grammes de Nutella, et ceux qui filmaient ces scènes hallucinantes, choqués que certains en viennent aux mains pour de la pâte à tartiner.

Des centaines de vidéos, photos et témoignages ont ainsi fleuri sur les réseaux sociaux, avant de faire le tour des médias. Et pas seulement les médias français.

En effet, à l'étranger, journaux papiers, télévisés et sites Internet ont parlé de cet événement. Aux Etats-Unis par exemple, différentes chaînes télés d'informations évoquaient des scènes de violences avec des gens blessés.

De son côté, Intermarché a confié sa "surprise" face à la tournure qu'ont pris les événements et a regretté "les désagréments subis par ses clients".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des échauffourées ont éclaté partout en France dans des magasins Intermarché jeudi matin.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-