Loire: il se suicide en garde à vue après avoir tué sa femme

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Loire: il se suicide en garde à vue après avoir tué sa femme

Publié le 15/02/2019 à 15:56 - Mise à jour à 17:59
©Frédéric Bisson/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme de 70 ans soupçonné d'avoir tué sa femme à Juré dans la Loire jeudi 14 s'est donné la mort dans la nuit alors qu'il se trouvait en garde à vue. Une enquête a été ouverte. 

Les circonstances du décès ne sont pas encore connues. Un septuagénaire, arrêté jeudi à Juré (Loire) après avoir tué sa femme, s’est suicidé dans la nuit de jeudi à vendredi alors qu’il était en garde à vue à la gendarmerie de Roanne.

Le journal Le Progrès, explique que "Marcel Doron, 70 ans, se serait suicidé à l’aide de sa couverture, dans la cellule où il était détenu à la brigade de gendarmerie de Roanne". Le quotidien précise que l’Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN) a été saisie pour une enquête comme le veut la procédure lorsqu’un suicide survient dans la cellule d’une caserne militaire.

Lire aussi - Il tue sa femme, ses grands-parents et son bébé de 15 mois avant de se suicider

Le suicidé était soupçonné d'avoir tué sa femme Josette d’une balle tirée avec un de ses fusils de chasse depuis une fenêtre du domicile familial, alors que la victime se trouvait dans la rue. Le couple était en instance de séparation. Josette avait quitté son époux deux jours plus tôt et revenait car "un rendez-vous était programmé avec un agent immobilier en vue d’une mise en vente de leur maison où ils résidaient depuis une dizaine d’années".

L'alerte a été donnée par des voisins, témoins de la scène, qui ont prévenu les forces de l'ordre. L'homme a reconnu les faits mais n'a pas expliqué son geste en garde à vue.

Le Progrès précise "qu'avant d’être placé en garde à vue, il avait déjà manifesté l’envie de mettre fin à ses jours".

En 2017 en France, 130 femmes ont été tuées par leur conjoint, ex-conjoint, petit ami, amant ou ex-amant.

Voir:

Somme: une jeune femme enceinte poignardée à mort dans un hôtel

Hérault: il tente de tuer son ex-femme puis tire vers sa fille

Il tue sa femme, fracasse le crâne de son bébé contre un mur et tente d'étrangler sa mère

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un homme de 70 ans soupçonné d'avoir tué sa femme à Juré dans la Loire jeudi 14 s'est donné la mort dans la nuit alors qu'il se trouvait en garrde à vue.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-