Louvre fermé, RER C à l'arrêt: la Seine continue à monter

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Louvre fermé, RER C à l'arrêt: la Seine continue à monter

Publié le 02/06/2016 à 20:40 - Mise à jour à 20:54
©Bertrand Guay/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Berges bloquées au trafic, RER C à l'arrêt, Louvre fermé pour mettre à l'abri des oeuvres stockées dans les réserves... le niveau de la Seine est préoccupant. Sans craindre une crue centennale, le ministère de l'Environnement a tout de même levé d'un cran ce jeudi le niveau de vigilance du fleuve, passant de jaune à orange.

La Seine continue à monter et s'étale sur des berges fermées au trafic, le zouave du pont de l'Alma a les genoux mouillés, le RER C est à l'arrêt, et le Louvre sera fermé vendredi 3: les inondations touchent Paris, qui reste vigilante, mais sans craindre une crue centennale. Après les fortes pluies, la Seine qui à 10 heures était montée à 4,88 m à Austerlitz, était passée à 5,10 m en début d'après-midi et pourrait atteindre un pic à 6 m vendredi. Le ministère de l'Environnement a levé d'un cran ce jeudi 2 le niveau de vigilance de la Seine, passant de jaune à orange. Le RER C, dont la ligne longe la Seine, est particulièrement touché: l'ensemble de la ligne dans Paris est fermée depuis 16 heures, selon la SNCF.

La voie Georges-Pompidou et le quai de Bercy ont aussi été fermés, comme des voies dans l'ouest entre Bir-Hakeim et Garigliano, selon le site paris.fr. "Les seuls impacts" concernaient la circulation sur les berges, a dit à l'AFP Colombe Brossel, adjointe à la sécurité. Deux péniches abritant des SDF, des Restos du Coeur et de l'Armée du Salut, ont été évacuées avec un relogement dans des gymnases. Et depuis trois soirs, la mairie organise des maraudes pour s'assurer que des SDF ne restaient pas dans des endroits inondables.

Des zones de stockage de véhicules municipaux, sous des ponts, ont dû déménager et une dizaine de batardeaux (digues mobiles) ont été placés en bord de Seine, selon Colombe Brossel. Le pic de la crue est attendu pour vendredi, selon Bruno Janet, chef du pôle de modélisation de Vigicrues. Mais "on sera très loin de la crue de 1910, quand on était à 8,60 m. Lors de la crue de 1982, on était à 6,15 m. On devrait rester en dessous", précise-t-il.

Un gymnase du Ve a été fermé, ainsi qu'une quarantaine de squares, et l'ouverture nocturne des parcs et jardins ce week-end est annulée. La Ville conseille de "ne pas entreposer dans des caves des objets de valeur", car "les nappes sont gorgées d'eau". Elle appelle aussi les Parisiens "à ne pas descendre sur les voies sur berges pour regarder ou prendre des photographies". Près du Pont de l'Alma, Laurent Cheronnet photographie justement le zouave, qui a les genoux dans l'eau. "Hier (mercredi), elle arrivait seulement aux chevilles", observe ce riverain.

Depuis deux jours, la circulation est interdite sur la Seine où croisent d'ordinaire bateaux de tourisme et de marchandises. "C'est embêtant, c'est la plus haute saison", déplore Ghislain de Richecour, président de France Tourisme (Vedettes du Pont Neuf, Canauxrama) qui, normalement, balade 10.000 à 15.000 personnes par jour sur ses 15 bateaux.

Deux millions de tonnes de marchandises transitent ainsi sur le "bief de Paris", selon les Ports de Paris. Les installations fixes sont prévues pour supporter des inondations, mais, pour les "installations mobilières comme les terrasses pour les activités d'été ou le stockage de matériaux, la consigne de démontage a été donnée mardi". Quant aux dégâts, "pour l'instant, c'est compliqué à voir. C'est sous l'eau". Les pompiers effectuent des reconnaissances régulières. "On vérifie que personne n'est en danger, que les embarcations sont bien arrimées", détaille le commandant Gabriel Plus, des sapeurs-pompiers de Paris.

Le musée d'Orsay a annulé sa nocturne ce jeudi. Le Louvre sera fermé vendredi pour mettre à l'abri "à titre préventif" des œuvres stockées dans les réserves. Deux sites de la Bibliothèque nationale de France, François-Mitterrand et l'Arsenal, seront aussi fermés au public vendredi. L'Assemblée attend, elle, l'éventuel déclenchement du "plan crue" par la préfecture pour mettre à l'abri les œuvres stockées dans des réserves au sous-sol, a-t-on appris de source parlementaire. Le personnel a été entraîné à une telle évacuation ces dernières années.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le pic de la crue est attendu pour vendredi, selon Bruno Janet, chef du pôle de modélisation de Vigicrues.

Newsletter





Commentaires

-