Lyon: une militaire de Sentinelle tente de se suicider après une rupture

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Lyon: une militaire de Sentinelle tente de se suicider après une rupture

Publié le 02/01/2018 à 06:52 - Mise à jour à 06:55
© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

En fin d'après-midi ce lundi 1er janvier, une jeune militaire de 27 ans s'est tirée une balle dans la tête lundi alors qu’elle était en communication vidéo avec son ex-compagnon. Elle est entre la vie et la mort.

La scène s'est déroulée à la gare de Lyon Part-Dieu. Une jeune militaire de 27 ans, déployée dans le cadre de l'opération Sentinelle, a tenté de mettre fin à ses jours lundi 1er alors qu'elle était en patrouille.

Selon les informations du Progrès, c'est après un appel vidéo avec un collègue que la victime s'est tiré une balle dans la tête avec son arme de service depuis les toilettes de la gare où elle s'était enfermée.

Son interlocuteur, un jeune homme qui venait de mettre fin à leur relation amoureuse, l'évènement s'est passé "en direct" comme l'explique le quotidien local. Choqué, il a néanmoins réagi rapidement et a immédiatement averti les secours qui sont arrivés sur place rapidement. La jeune femme se trouvait dans un état désespéré. Elle a été rapidement évacuée vers l'hôpital Édouard Herriot de Lyon où elle a été prise en charge par le corps médical. Ce mardi 2 au matin, elle se trouvait toujours entre la vie et la mort.

Lire aussi - Sentinelle: un militaire se suicide avec son Famas dans les locaux de la Marine nationale

L'opération de protection Sentinelle mise en place après les attentats de 2015, coordonne le déploiement de soldats français sur le territoire national afin de lutter contre la menace terroriste. Elle fait aussi porter une charge considérable sur les armées, déjà très engagées à l'étranger (plus de 10.000 hommes en OPEX), pesant sur le moral des troupes et la capacité à recruter.

La force Sentinelle a en outre été prise pour cible à six reprises depuis février 2015, la dernière fois le 9 août avec l'attaque d'un groupe de soldats à la voiture bélier qui a fait six blessés à Levallois-Perret.

Fin août et début septembre, deux militaires déployés dans le cadre de cette opération ont mis fin à leurs jours.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La jeune femme de 27 ans s'est tiré une balle dans la tête alors qu'elle était en communication vidéo avec son ex-compagnon.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-