Malaise cardiaque: une employée de mairie meurt pendant un mariage

Malaise cardiaque: une employée de mairie meurt pendant un mariage

Publié le 12/09/2016 à 16:53 - Mise à jour à 17:10
©Pixabay/debowscyfoto
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un mariage a viré au drame, samedi, à Cappelle-la-Grande (Nord). Agée d'une cinquantaine d'années, une employée de mairie est décédée au cours de la cérémonie suite à un malaise cardiaque.

Drame à Cappelle-la-Grande (Nord). Agée d'une cinquantaine d'années, une employée de mairie est décédée, samedi 10, au cours d'une cérémonie de mariage suite à un malaise cardiaque. Les faits se sont déroulés vers 11 heures. Alors qu'elle unissait les deux futurs mariés, la quinquagénaire s'est effondrée devant eux. Rapidement prévenus, les pompiers ont tenté de la réanimer en arrivant sur place avant de l'héliporter jusqu'au centre hospitalier de Dunkerque. Toutefois, malgré les efforts déployés, la victime est décédée peu de temps après.  Selon la mairie de Cappelle-la-Grande, les trois mariages prévus après la cérémonie, pendant laquelle l’employée a été victime d’un malaise, ont été maintenus.

D'après la Croix-Rouge, un malaise cardiaque peut se repérer facilement. Lorsque cela arrive, la victime se plaint d'une douleur serrant la poitrine qui peut alors s'étendre à d'autres parties supérieures du corps (notamment le bras, l'épaule, le cou, la mâchoire inférieure ou l'estomac). Ces signes peuvent s'accompagner de difficultés respiratoires, de sueurs, de nausées, voire de douleurs abdominales.

Dans ce genre de situation, la victime doit immédiatement être prise en charge. Tout d'abord, il est important de lui poser quelques questions: depuis combien de temps dure ce malaise? Est-ce la première fois? La victime a-t-elle été hospitalisée ou prend-elle des médicaments pour cela? Puis, de demander à une personne, présente sur les lieux, d'alerter immédiatement les secours.

Dans le cas où le témoin est seul, ne pas attendre l'arrivée d'une tierce personne pour prévenir les urgences. Enfin, il est important que la victime ne se déplace pas. Il faut donc la mettre dans une position confortable (allongée ou, si elle le souhaite, en position semi-assise ou assise) et de vérifier régulièrement si elle est consciente et respire normalement.  

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une secrétaire de mairie a fait un malaise fatal lors d'un mariage à Cappelle-la-Grande (Nord).

Newsletter





Commentaires

-