Malaville: "j'ai raté le chat mais malheureusement pas le gamin", confie le maire

Malaville: "j'ai raté le chat mais malheureusement pas le gamin", confie le maire

Publié le 06/03/2018 à 16:55 - Mise à jour à 17:22
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le maire délégué de Malaville (Charente), qui a blessé involontairement un adolescent lundi en voulant tirer sur un chat, a été mis en examen ce mardi pour blessures involontaires, mise en danger de la vie d'autrui et actes de cruauté envers un animal. Il s'est expliqué brièvement devant la presse.

Il devra s'expliquer devant la justice. Le maire délégué de Malaville (Charente), qui a blessé involontairement un adolescent en voulant tirer sur un chat, a été mis en examen ce mardi 6 pour blessures involontaires, mise en danger de la vie d'autrui et actes de cruauté envers un animal.

Selon une information rapportée par Charente Libre, l'homme de 57 ans a été placé sous contrôle judiciaire et ne semble pas réaliser ce qui s'est produit. "Je ne sais pas ce qui s'est passé. Je n'arrive pas à comprendre. Pourquoi au lieu d'utiliser les procédures normales avec la fourrière, j'ai pris ma carabine pour tirer sur ce chat sauvage", a expliqué Eric Lambert en bas des marches du palais de justice confiant au passage qu'il tirait "très mal". "J'ai raté le chat, mais malheureusement, je n'ai pas raté le gamin. C'est dramatique. Cela aurait pu être bien pire. Je ne comprends pas", a-t-il ajouté se disant "excédé par ces chats errants".

La veille, dans un excès de colère, il a visé l'animal après s'être aperçu qu'il s'approchait de trop près de son poulailler. Seulement voilà: la balle n'a pas atteint la cible souhaitée, a finalement ricoché et touché à la tête un adolescent âgé de 14 ans. Lorsque les faits se sont produits, peu avant 7h du matin, le collégien attendait son bus scolaire.

Lire aussi - Charente: le maire tire à la carabine, la balle touche accidentellement un ado

Rapidement pris en charge par les secours, le collégien -dont le pronostic vital n'est pas engagé- a été conduit au centre hospitalier de Bordeaux où il doit subir une intervention chirurgicale. Selon les derniers éléments communiqués, la balle serait entrée par la nuque.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le maire de Malaville (Charente), qui a tiré involontairement sur un adolescent, a fait une brève déclaration devant la presse.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-