Mamoudou Gassama: le père de l'enfant qu'il a sauvé devant la justice

Mamoudou Gassama: le père de l'enfant qu'il a sauvé devant la justice

Publié le 25/09/2018 à 08:05 - Mise à jour à 08:06
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Le père du petit Raphaël, l'enfant de quatre ans sauvé d'une chute dans le vide par Mamoudou Gassama, un réfugié malien, est devant la justice ce mardi. Il comparaît pour soustraction à ses obligations parentales et risque deux ans de prison.

Le père de l'enfant de 4 ans qu'a sauvé Mamoudou Gassama, réfugié malien naturalisé français la semaine dernière grâce à son acte de bravoure, comparaît ce mardi 25 devant le tribunal correctionnel pour soustraction à ses obligations parentales. Il risque jusqu'à deux ans de prison.

En mai dernier, cet homme de 37 ans avait laissé son fils, prénommé Raphaël, tout seul chez lui pour aller faire une course. Le petit garçon, alors sans surveillance (la maman se trouvait à La Réunion), avait réussi à atteindre le balcon de l'appartement, situé au 6e étage de cet immeuble du 18e arrondissement de Paris.

Il avait chuté d'un étage et avait réussi à s'agripper à la rambarde d'un balcon, avant que le voisin juste à côté ne lui rattrape la main pour l'empêcher de tomber, et que Mamoudou Gassama grimpe à mains nues la façade du bâtiment pour le secourir.

Lire aussi: Mamoudou Gassama naturalisé français après avoir sauvé un enfant

Le père du petit garçon avait expliqué qu'il avait besoin de faire des courses, car son fils avait faim. Le procureur de Paris François Molins avait précisé lors d'un point presse que sa sortie avait duré plus longtemps que prévu parce que le trentenaire s'était "mis en tête de jouer à Pokémon Go".

Il avait été placé en garde à vue mais avait ensuite pu retrouver son fils et sa femme, qui était rapidement rentrée de La Réunion, où elle séjournait toujours en raison d'un récent déménagement, dû à la mutation de son mari à Paris.

Et aussi:

Mamoudou Gassama: la mère du petit garçon sauvé lui dit "merci"

Geste héroïque de Mamoudou Gassama: non, ce n'est pas un coup monté (vidéo)

Mamoudou Gassama: l'enfant était en fait tombé du 6e étage

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le père du petit garçon sauvé par Mamoudou Gassama en mai dernier est devant la justice ce mardi.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-