Nord: le cadavre d'un phoque décapité retrouvé sur une plage

Nord: le cadavre d'un phoque décapité retrouvé sur une plage

Publié le 23/05/2018 à 16:09 - Mise à jour à 16:29
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un cadavre de phoque a été retrouvé dimanche dans le Nord. C'est le quatrième dans la région depuis le début de l'année. Celui-là a été décapité et mutilé. Un crime dénoncé par Sea Shepherd France, qui cherche toujours à retrouver le coupable pour le traduire en justice.

Un nouveau cadavre de phoque a été retrouvé sur une plage du Nord. Dimanche 20, alors qu'elle se promenait en bord de mer à Gravelines, une femme est tombée sur le corps de l'animal, qui a été décapité et mutilé. Ses nageoires ont été sectionnées, tout comme sa queue, et son épaule a été perforée.

L'association Sea Shepherd France a dénoncé ce crime sur sa page Facebook et va se porter partie civile dans cette affaire. Une enquête est en cours et une autopsie devrait déterminer prochainement si les mutilations de ce phoque ont été infligées avant ou après sa mort, et s'il a été tué par un homme ou pris dans un filet de pêche.

Sea Shepherd France soupçonne le collectif anti-phoques de la région d'être responsable de la mort de ce phoque, comme celles des trois autres phoques retrouvés depuis le mois de janvier, et pour lesquels l'association a déjà porté plainte.

Lire aussi: Sea Shepherd offre 10.000 euros pour retrouver les tueurs de phoques

La récompense de 10.000 euros offerte par Sea Shepherd France pour toute information susceptible d'aiguiller les enquêteurs est toujours valable.

Un phoque mutilé retrouvé hier dans le Nord Pas de Calais. L'animal découvert hier par une de nos sympathisantes sur...

Publiée par Sea Shepherd France sur lundi 21 mai 2018

A la fin de son nouveau message sur Facebook, l'association a averti le collectif anti-phoques (qui réfute toutes les accusations) que "si la série noire continue, (ils en viendront) à monter la garde sur les plages".

A noter que le collectif anti-phoques milite dans la région pour que cet animal marin soit retiré de la liste des espèces protégées.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le cadavre d'un phoque a été retrouvé dimanche sur une plage dans le Nord. L'animal a été décapité et son corps a subi plusieurs mutilations. (Illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-