Perpignan: 4 mois de prison avec sursis pour un SDF ivre qui a battu en public un chiot à coups de barre de fer

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 14 mars 2017 - 13:30
Image
Une allégorie de la Justice.
Crédits
©Damien Meyer/AFP
L'homme a déclaré à la barre n'avoir aucun souvenir des faits.
©Damien Meyer/AFP
Un sans domicile fixe a été condamné par le tribunal correctionnel de Perpignan pour avoir roué de coups, sous l'emprise de l'alcool le chiot qui l'accompagnait. Il n'aura, en outre, plus le droit de posséder un animal.

La scène s'était déroulée devant une foule médusée et terrifiée face à la violence déchaînée sur l'animal. Un sans domicile fixe a été reconnu coupable lundi 13 et condamné à quatre mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Perpignan (Pyrénées-Orientales) pour avoir brutalement battu son chien, et s'être acharné sur son compagnon de misère.

C'est sur le parking d'un supermarché, un jour de forte affluence, que les faits se déroulent. Le SDF s'y trouve avec son chien, un berger malinois d'environ six mois. L'animal est directement attaché au sac à dos de son "maître". Pour une raison indéfinie, mais très probablement due à l'alcool que l'homme avait consommé en grande quantité, l'individu se saisit d'une barre de fer de 50 centimètres de long et commence à battre l'animal gémissant sous les coups de l'arme qui s'abat sur lui. Le malheureux chiot, attaché, ne peut éviter en effet la violence exercée par l'homme dont il est le compagnon.

Après cette première attaque, l'individu totalement ivre –il déclarera à la barre n'avoir aucun souvenir de l'épisode– frappera la bête déjà meurtrie à coups de poings et de pieds. Effrayés dans un premier temps par la violence aveugle sur la malheureuse bête, plusieurs témoins se ressaisissent et se précipitent sur l'agresseur pour faire cesser les coups. Une hôtesse de caisse, elle, détachera le jeune chiot pour le mettre à l'abri. Celui-ci est visiblement choqué mais ne présentent pas de blessures graves.

Outre la prison avec sursis, le SDF a été condamné à une amende de 1.000 euros. Il lui est également interdit de détenir un animal. La Société protectrice des animaux s'était portée partie civile dans cette affaire.

À LIRE AUSSI

Image
Les images de l'agression.
Le chiot volé à un sans-abri lui a été restitué
Le SDF roumain Lulian Vaduva s'était vu arracher son chien en pleine rue le 19 septembre dernier, par l'association Cause Animale Nord (CAN). Après l'intervention de ...
16 octobre 2015 - 16:12
Société
Image
Les pompiers.
Lorraine: quatre heures pour secourir un chiot terrorisé par des pétards
Le soir du Nouvel An, en Meurthe-et-Moselle, un chiot terrorisé par les bruits de pétards s'est réfugié dans une étroite ouverture entre les murs d'une habitation et u...
02 janvier 2016 - 17:20
Société
Image
Une allégorie de la Justice.
Pau: un couple soupçonné d'avoir jeté un chiot par la fenêtre de son appartement se voit retirer son second chien
Un couple soupçonné d'avoir jeté par la fenêtre de son appartement un chiot lors d'une dispute s'est vu retirer la garde de leur deuxième animal. Le parquet de Pau a p...
06 décembre 2016 - 07:49
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don