Près de 500 millions d'euros d'avoirs criminels saisis en 2016, un record

Près de 500 millions d'euros d'avoirs criminels saisis en 2016, un record

Publié le 06/01/2017 à 11:48
©Thomas Coex/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Les services du ministère de l'Intérieur ont battu les records de saisie des avoirs criminels en 2016. En un an, la croissance a été de 3,9%.

Près de 500 millions d'euros d'avoirs criminels ont été saisis sur les onze premiers mois de 2016, un niveau jamais atteint, selon un bilan révélé vendredi par Le Figaro et France Inter.

De janvier à novembre 2016, les services répressifs du ministère de l'Intérieur ont saisi pour 471,425 millions d'euros de biens issus de la criminalité, en hausse de 3,9% par rapport à la même période de 2015.

Les services de la gendarmerie ont saisi l'équivalent de 215,64 millions d'euros (+52% en en un an) et la police 255,78 millions d'euros (-18%).

L'Agence de gestion et de recouvrement des avoirs saisis et confisqués (AGRASC), créée en 2011 sous l'égide du ministère de la Justice, "a vu son activité quasiment doubler en quatre ans pour franchir la barre des 13.200 affaires en 2015", visant par exemple des immeubles, des comptes, des placements ou des liquidités à l'origine douteuse.

Cité dans Le Figaro, le sous-directeur de la police judiciaire, le général Jean-Pierre Michel, voit dans ces résultats "le fruit d'un investissement à long terme amorcé il y a dix ans avec un seul objectif: confisquer le magot" des délinquants.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le chiffre est en progression de 3,9% par rapport à 2015.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-