Son compagnon diffuse leur sextape, elle lui sectionne le pénis au sécateur

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Son compagnon diffuse leur sextape, elle lui sectionne le pénis au sécateur

Publié le 27/04/2018 à 17:48 - Mise à jour à 18:03
©carlfbagge/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une jeune Argentine de 26 ans, actuellement en détention, a admis lors d'une interview avoir coupé le sexe de son petit ami avec un sécateur. Elle lui reprochait d'avoir envoyé à ses amis une vidéo du couple en plein ébats.

Elle a révélé le motif lors d'une interview avec un journaliste: elle était hors d'elle après avoir découvert que son petit ami avait montré une "sextape" privée à ses amis. Alors Brenda Barattini, 26 ans, a commis l'irréparable. Elle a pris un sécateur et a attaqué son compagnon, Sergio Fernadez, un musicien de 40 ans. Et la jolie architecte n'a pas fait dans le détail. Elle a purement et simplement sectionné le sexe de son compagnon.

Les faits se sont déroulés en novembre 2017 dans la ville de Cordoba en Argentine. Brenda Barattini a d'abord expliqué au cours de l'enquête  que c'est un jeu sexuel qui a dérapé qui s'est terminé dans un bain de sang. Elle a finalement reconnu que c'était faux et que c'est bien la colère qui avait motivé sa main.

Le pénis de Sergio Fernandez –qui a survécu malgré d'importantes pertes de sang– a été tranché à 90%. Malgré les efforts des médecins, il était trop tard pour espérer remettre l'organe génital en place. L'opération a cependant permis de lui sauver la vie. L'homme souffre aujourd'hui de dépression.

Lire aussi: Ils l'émasculent, lui arrachent les dents et le torturent à mort: quatre accusés devant le tribunal pour un meurtre d'une cruauté extrême

La jeune femme, elle, attend son procès. Si elle reconnaît bien un geste intentionnel, elle nie avoir voulu tuer son compagnon et explique bien qu'elle voulait seulement lui faire mal.

Elle risque, selon la législation locale, jusqu'à 15 ans de prison.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La jeune femme a utilisé un sécateur pour trancher le pénis de son compagnon.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-