Un haka pour rendre hommage aux victimes de l'attentat de Christchurch (vidéo)

Un haka pour rendre hommage aux victimes de l'attentat de Christchurch (vidéo)

Publié le 18/03/2019 à 17:04 - Mise à jour à 17:44
© Tessa BURROWS / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Des lycéens de Christchurch ont fait un haka ce lundi 18 au matin pour rendre hommage à deux de leurs camarades assassinés lors de l'attentat terroriste de vendredi.

Trois jours après l'attentat terroriste contre deux mosquées, qui a fait 50 morts à Christchurch en Nouvelle-Zélande, des lycéens qui ont perdu deux camarades de classe leur ont rendu un hommage émouvant en faisant un haka avant de reprendre les cours.

Les images, transmettant une émotion d'une puissance rare, et un sentiment d'unité entre tous ces jeunes de religions et origines différents, ont fait le tour des réseaux sociaux.

Le buzz a vite pris et cela a donné des idées à d'autres groupes de personnes, notamment en Australie, d'où est originaire le terroriste présumé Brenton Tarrant, inculpé pour meurtre dès le lendemain des fusillades.

Lire aussi: "J'attendais mon tour" - un survivant raconte les minutes d'horreur à Christchurch

En Australie, donc, des surfeurs s'étaient donné rendez-vous sur la plage via Facebook pour improviser un haka en hommage à toutes les victimes de l'attentat de Christchurch.

Dimanche, un groupe de motards est aussi allé faire un haka devant la mosquée al-Noor, où Brenton Tarrant a assassiné 41 personnes vendredi.

Il a ensuite tué sept fidèles de la mosquée de Linwood, et deux blessés ont aussi perdu la vie après leur prise en charge par les secours.

Et aussi:

Christchurch: déferlante de haine islamophobe et théories du complot après l'attentat

Christchurch: la famille de l'auteur de l'attentat se dit "brisée"

Le massacre de Christchurch ravive les blessures des Balkans

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un haka a été organisé pour rendre hommage aux 50 personnes tuées vendredi lors de l'attentat de Christchurch.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-