Un violeur scatophile de 25 ans condamné en récidive

Un violeur scatophile de 25 ans condamné en récidive

Publié le 14/08/2018 à 17:52 - Mise à jour à 18:08
©Hadj/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un homme de 25 ans a été condamné lundi par la justice belge à sept ans de prison ferme, pour avoir violé quatre femmes dont une mineure, entre 2016 et 2017. L'individu, récidiviste, leur infligeait sa perversité et les forçait à pratiquer la scatophilie.

Un violeur récidiviste de 25 ans a été condamné lundi 13 par la justice belge à sept ans de prison ferme pour les viols de quatre femmes, dont une était mineure au moment des faits, entre 2016 et 2017.

Il avait déjà été arrêté auparavant pour des faits similaires mais il avait été vite relâché et n'a été inquiété par la justice que maintenant. Il a cette fois été condamné pour viols, attentats à la pudeur, harcèlement et traitements dégradants.

Le jeune homme, dont le tribunal a reconnu la perversité, abordait ses victimes via les réseaux sociaux selon RTL Info, qui rapporte les faits.

Lire aussi: arrestation d'un violeur récidiviste évadé d'un hôpital psychiatrique

Il leur parlait, les séduisait par Internet, puis les invitait chez lui pour coucher avec elles. Ce n'est qu'une fois la porte de son appartement passée que les jeunes femmes se rendaient compte à qui elles avaient affaire.

L'homme prenait ses victimes pour des objets sexuels et il leur infligeait des sévices pour assouvir ses instincts pervers.

Il forçait ces jeunes femmes à des actes sexuels violents et dégradants, sous la contrainte. L'un de ses penchants les plus ignobles était la scatophilie (déviance sexuelle impliquant une attirance pour les excréments).

Et aussi:

"Pédophile", "violeur" ou "zoophile": un septuagénaire accusé par sa famille

Grand-Quevilly: accusé sur Facebook d'être un "violeur", il est passé à tabac dans la rue

Quinze ans de réclusion pour le violeur qui voulait faire accuser des étrangers

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un violeur récidiviste, qui avait des tendances scatophiles, a été condamné à sept ans de prison lundi en Belgique.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-