Vienne: un cambrioleur se cachait depuis plusieurs mois dans les bois

Vienne: un cambrioleur se cachait depuis plusieurs mois dans les bois

Publié le 23/05/2018 à 18:03 - Mise à jour à 18:08
© WOJTEK RADWANSKI / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un Britannique de 51 ans a été arrêté et incarcéré mardi soir dans la Vienne. Cambrioleur confirmé, condamné à 15 mois ferme en janvier dernier, il était en cavale depuis le verdict du procès et s'était caché dans les bois.

Un ancien militaire britannique âgé de 51 ans a été arrêté mardi 22 à Surin dans la Vienne pour de nombreux cambriolages. Il a tout de suite été incarcéré à la prison de Vivonne. Et pour cause. Un mandat d'arrêt européen flottait au-dessus de sa tête depuis le mois de janvier, quand il a été condamné à 15 mois de prison ferme pour une quarantaine de cambriolages.

Selon La Nouvelle République, qui a révélé l'information, cet homme se cachait depuis cinq mois dans les bois et s'était construit un campement de fortune dans des fourrés denses. Il n'avait pas arrêté son entreprise criminelle. Les gendarmes ont retrouvé plus de 200 objets volés autour de lui.

"Nous étions à sa recherche, mais il était introuvable", a expliqué au quotidien régional le capitaine Benjamin Duval, commandant en second de la compagnie de Montmorillon.

Lire aussi: Paris - la police retrouve un cambrioleur mort dans une cheminée

Les gendarmes n'avaient aucune piste. Face à tant d'impuissance, l'un d'eux a eu l'idée qui les a vite amenés au cambrioleur. Le commandant de la brigade de Civray a en effet décidé d'organiser une battue dans les bois mardi 22.

Ils ont commencé par fouiller dans le secteur du dernier domicile du Britannique, près de son ancien mobil-home: bingo. Les militaires ont finalement vite retrouvé l'individu, en suivant un petit sentir jonché de branches cassées, au bout duquel se trouvait la tente du cambrioleur, qui s'est laissé arrêter sans opposer de résistance.

La nouvelle de son arrestation s'est vite répandue dans la commune. Les riverains ont fait savoir leur soulagement. "Il n’était pas violent, il s’est d’ailleurs laissé arrêter ce matin, mais je m’inquiétais beaucoup qu’un cambriolage tourne mal, pour lui ou pour une victime. Je suis soulagée que ce soit terminé", a confié le maire de Surin, Claudie Memin, à La Nouvelle République.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un Britannique de 51 ans a été arrêté à Surin dans la Vienne pour plusieurs cambriolages. Il se cachait dans un campement de fortune dans les bois depuis plusieurs mois. (Illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-