Dépistage du cancer colorectal: vous avez-bien 5 minutes? (VIDEO)

Dépistage du cancer colorectal: vous avez-bien 5 minutes? (VIDEO)

Publié le 09/11/2016 à 16:08 - Mise à jour à 16:29
©Bebert Bruno/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le cancer colorectal fait 17.500 victimes chaque année en France. Pourtant, lorsqu'il est détecté à temps, il se soigne dans 90% des cas. Une campagne a donc été lancé lundi par l'Institut national du cancer afin d'inciter les Français, notamment de plus de 50 ans, à faire un autotest chez eux et en cinq minutes.

Le dépistage est simple, le taux de survie est important s'il est détecté à temps, et pourtant le cancer colorectal reste l'un des plus meurtriers en France.

Un constat qui justifie à lui seul la nécessité d'interpeler les Français sur l'importance de se faire dépister, objet d'une campagne de communication lancée lundi 7 par l'Institut national du cancer (INCA). Car il est en effet possible, grâce à une certaine vigilance et un test qui peut se faire à la maison en cinq minutes, de repérer un cancer colorectal, et même d'en venir à bout avant même qu'il soit déclaré.

En effet, le cancer colorectal peut mettre jusqu'à une dizaine d'années à se former. Il débute avec des polypes qui se développent sur les parois internes de l'intestin ou du rectum. Il s'agit de tumeurs bénignes qui avec le temps peuvent se transformer en cancer.

Or ces polypes où les tumeurs cancéreuses peuvent saigner. Repérer ces saignements permet donc d'identifier leur présence. Ces autotests permettent de recueillir un échantillon de selles à domicile, lequel doit être placé dans un tube. La réaction qui en découle permet de mettre en évidence la présence de sang dans les excréments.

Si le test est positif (environ 4% des cas), le patient se verra proposer une coloscopie qui permet de repérer un éventuel cancer ou de détruire les polypes.  

Il est recommandé aux séniors de faire ce test tous les deux ans. Une lettre est d'ailleurs envoyée durant cette intervalle aux personnes âgées de 50 à 74 ans pour les inciter à récupérer un kit de test auprès de leur médecin traitant, qui peut également les orienter vers d'autres formes de dépistage.  

Détecté tôt, le cancer colorectal se guérit dans 9 cas sur 10. Il s'agit pourtant du deuxième cancer le plus mortel en France, derrière le cancer du poumon, avec 17.500 victimes par an, tant hommes que femmes.

(Voir ci-dessous la vidéo de la campagne pour la détection du cancer colorectal):

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le cancer colorectal tue 17.500 personnes par an alors qu'il est bien soigné lorsque détecté à temps.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-