Drogue: les pilules "Superman" potentiellement mortelles

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Drogue: les pilules "Superman" potentiellement mortelles

Publié le 02/02/2015 à 10:00 - Mise à jour à 20:09
©Rex/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): AZ
-A +A

Des pilules d'ecstasy sur lesquelles figure le symbole du super-héros "Superman" circulent actuellement en Belgique, notamment dans les soirées électro fréquentées par les Nordistes. Cette drogue contient une substance mortelle, intitulée PMMA.

La Belgique est face à une nouvelle propagation de drogues. Des pilules d'ecstasy en forme de bouclier sur lesquelles figure le logo "Superman" circulent dans le pays, principalement dans des soirées électro. Selon le système belge d’alerte des drogues de l’Institut scientifique de santé publique (ISP), cette drogue, potentiellement dangereuse, a déjà provoqué la mort de quatre personnes au Royaume-Uni, le mois dernier.

Dans un communiqué publié vendredi 30, l'institut met en garde contre la consommation de ce produit, qui contient une très forte dose de PMMA, une substance très dangereuse pour la santé. "Ces pilules roses (…) renferment une dose inhabituellement élevée de la substance mortelle PMMA (para-méthoxyméthamphétamine)", a déclaré l'organisme.

Des pilules pratiquement identiques mais contenant cette fois-ci une haute dose de MDMA (methylènedioxyméthamphétamine), une substance moins toxique présente dans les pilules d’ecstasy "normales", existent également sur le marché, a également prévenu l'institut. Elle rappelle qu'il est "impossible de faire visuellement la différence entre les pilules PMMA et MDMA".

Selon les services de santé, les cachets contenant de la PMMA seraient actifs quelques heures après ingestion. La tentation pour les usagers d'en prendre plusieurs à la suite est donc élevé, ce qui multiplie les risques mortels. "Des heures après avoir avalé ces pilules, des troubles physiques graves comme une augmentation du rythme cardiaque et une hausse très forte de la température corporelle peuvent survenir. Dans de nombreux cas, ces troubles peuvent se solder par un décès", a expliqué l'organisme. 

Auteur(s): AZ

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La pilule d'ecstasy "Superman" a causé la mort de quatre personnes le mois dernier.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-