Lait infantile contaminé: plus d'un mois après en avoir bu, son bébé est "toujours malade"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Lait infantile contaminé: plus d'un mois après en avoir bu, son bébé est "toujours malade"

Publié le 10/01/2018 à 10:24 - Mise à jour à 10:37
© FRED DUFOUR / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

En décembre dernier, le géant des produits laitiers Lactalis retirait de la vente pas moins de 1.400 lots fabriqués depuis février dernier. Des traces de salmonelles présentes dans les laits infantiles vendus par la marque ont touché des centaines d'enfants. Ce mercredi, une maman a témoigné en expliquant qu'un mois après, son fils était toujours malade.

Le petit Noan, six mois, a consommé du lait infantille contaminé au début du mois de décembre dernier. Depuis, il a été hospitalisé trois fois selon sa mère Ségolène qui a témoigné ce mercredi 10 dans les colonnes de La Dépêche du Midi.

Cette maman de 29 ans, originaire de Toulouse, a d'abord pensé au pire en constatant les symptômes de son enfant pour le première fois.

A voir aussi: Contamination à la salmonelle: Lactalis savait depuis des mois

"Il se tordait de douleur. Il a des diarrhées depuis le 5 décembre. cette nuit-là, j'ai cru que j'allais le perdre. Il est monté à 42,7 degrés de fièvre! Il perdait beaucoup de sang, se déshydratait. Il a perdu plus d'1,5 kg, pour un bébé de 7 kg! J'ai foncé aux urgences", a expliqué celle qui est maintenant vice-présidente de l'association des victimes du lait contaminé aux salmonelles.

Heureusement, le petit Noan s'en est sorti et il s'est vu prescrire des antibiotiques qui ont eu un effet positif sur son état de santé, du moins pour quelques temps, puisque sa mère pense aujourd'hui que le produit lui a mal été injecté.

Mais a Noël le petit garçon a à nouveau présenté les mêmes symptômes inquiétants, la même chose dimanche 7 où pour la troisième fois, il a dû être hospitalisé. "C'est impensable. Et pourtant, il n'a pas bu de lait contaminé (il buvait du lait Picot) depuis début décembre!".

Et le bébé ne serait pas le seul à souffrir de ces symptômes. L'association de Ségolène a recueilli "4.000 témoignages venus de toute la France", et continue d'en recevoir. "Les symptômes sont les mêmes: très forte fièvre, selles de couleur et de consistance étranges et qui sentent très mauvais, diarrhées avec du sang…".

A lire aussi: E.Leclerc reconnaît avoir vendu des produits Lactalis malgré le rappel en vigueur

Avec d'autres familles touchées, Ségolène a expliqué qu'elle allait effectuer un dépôt collectif de plainte contre Lactalis, comme l'association de consommateurs UFC-Que Choisir et d'autres particuliers. En plus, elle a lancé une pétition demandant plus de transparence sur la production des laits et produits infantiles sur le site change.org.

Pour rappel, la société Lactalis a retiré de la vente près de 1.400 lots de laits infantiles contaminés par des salmonelles en décembre dernier. Tous étaient passés par l'usine de Craon, en Mayenne, qui a été fermée par arrêté préfectoral.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La maman de Noan a dû l’emmener trois fois aux urgences depuis décembre denier, lorsqu'il a consommé du lait infantile contaminé aux salmonelles.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-