Santé: la tuberculose se manifeste dans un lycée du Pays basque

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Santé: la tuberculose se manifeste dans un lycée du Pays basque

Publié le 21/10/2016 à 15:43 - Mise à jour à 15:57
©Jim Bourg
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Plusieurs cas de tuberculose ont été recensés dans un lycée du Pays basque. Les contaminés l'ont été par le biais d'un camarade qui aurait contracté la maladie à l'étranger.

Une information de la ville d'Anglet vient à confirmer la présence de sept cas de tuberculose au sein du lycée de la ville. Le lycée Cantau qui abrite plus d'un millier d'étudiants avait déjà relevé des cas de cette maladie en juin dernier. Mais lors de cette rentrée, ce sont au moins deux cas qui se sont confirmés. Au total, environ 1.400 étudiants et membres du personnel de l'établissement scolaire vont subir un dépistage de la tuberculose.

L'agence régionale de santé (ARS) de Nouvelle-Aquitaine a déclaré: "quatre cas de tuberculose pulmonaire ont été confirmés chez les élèves du lycée Cantau d'Anglet. Face à cette situation de cas groupés et conformément aux recommandations en vigueur, un dépistage d'un premier cercle de contacts de trois classes concernées (élèves, enseignants, intervenants et surveillants)". Ce dépistage a été organisé par le Centre de lutte anti-tuberculeuse de l'Hôpital de Bayonne, a affirmé l'ARS dans un communiqué.

Cette agence a également souhaité apporter des précisions sur les dépistages effectués au sein du lycée Cantau d'Anglet. Elle affirme: "deux nouveaux cas ont été identifiés parmi les élèves de ces classes et un autre cas suspect est en cours d'investigation (...) ces élèves bénéficient d'une prise en charge médicale adaptée".

"L'année dernière, ils ont découvert cinq cas" , déclare un élève au micro de BFMTV avant d'enchérir: "ils ont été hospitalisés et soignés. Et cette année, ils ont découvert deux cas dans la même classe. A la rentrée, chaque classe a passé des examens".

Le maire LR de la ville d'Anglet, Claude Olive, a réagi à la suite de ces déclarations. Il déclare: "ils sont en train de mettre en place tous les moyens. Il faut des camions pour venir faire des radios pulmonaires et du personnel soignant pour faire des prélèvements de sang, de manière à ce que l'on puisse très vite endiguer tout ça".

Chaque année la tuberculose fait 700 morts sur 5.000 cas recensés. 

 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La tuberculose concerne environ 5.000 cas en France chaque année.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-