POP, les archives du ministère de la culture en un clic

POP, les archives du ministère de la culture en un clic

Publié le 19/11/2019 à 12:37
Donation Willy Ronis, Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, diffusion RMN-GP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): France-Soir
-A +A

Le ministère de la Cuture vient d'ouvrir ses bases historiques d'informations grâce à sa plate forme du Patrimoine (POP). Un rêve pour internautes.

Si la transformation digitale de nos sociétés concerne tous les secteurs d’activité sans exception, certains ont connu, grâce à ces innovations technologiques, une profonde révolution. Ainsi en est-il du domaine des arts et de la culture. En quelques clics, nous pouvons tous visiter un des plus beaux musées du monde, sans quitter notre intérieur ou nous plonger dans la lecture d’un des 5 millions de documents historiques mis en ligne par la Bibliothèque de France sur son site Gallica.

Et la France, pays instigateur des Journées européennes du patrimoine, de la Fête de la Musique et porteur de cette exception culturelle française, souhaite bien conserver son dynamisme et son avant-gardisme en la matière. C’est ce que confirme le Ministère de la Culture avec une nouvelle ressource, expérimentée depuis plusieurs mois

 

Un accès gratuit et facile à toutes les bases de données

Depuis cet été, en effet, une Plateforme Ouverte du Patrimoine, POP, est accessible dans sa formule expérimentale. Les Internautes peuvent déjà accéder à toutes les fonctionnalités de ce nouveau service proposé par le Ministère. L’objectif est ambitieux, puisqu’à terme POP doit rendre possible la consultation des informations conservées par toutes les bases historiques du Ministère de la Culture.

A ce jour, près de 4 millions de documents sont déjà accessibles, issus de :

  • La base Joconde pour les collections des musées de France
  • La base Mérimée pour le patrimoine architectural
  • La base Palissy pour le patrimoine mobilier
  • La base mémoire pour la collection photographique
  • La base MNR pour les œuvres spoliées en dépôt dans les musées de France

Consultable à partir d’un moteur de recherche facile à prendre en main ou depuis les nombreux dossiers thématiques élaborés par les spécialistes en la matière, chacun peut donc se plonger dans l’étude de cette ressource exceptionnelle, le tout gratuitement et sans être contraint de devoir supporter les publicités invasives, qui sont devenus la règle pour la consultation des sites Internet. Une manière de conserver et de renforcer cette exception culturelle à la française.

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une trouvaille POP, Jean Cocteau, Menton (Alpes-Maritimes), 1958

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-