Un laboratoire finlandais obtient un brevet américain pour un médicament contre le Covid contenant de l’hydroxychloroquine et de l’ivermectine

Un laboratoire finlandais obtient un brevet américain pour un médicament contre le Covid contenant de l’hydroxychloroquine et de l’ivermectine

Publié le 02/08/2021 à 14:15
Université de Turku
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Christian de Dadelsen, journaliste pour FranceSoir
-A +A

Un médicament contre le coronavirus mis au point par Therapeutica Borealis, une entreprise pharmaceutique de Turku en Finlande, s'est vu accorder un brevet par le Bureau Américain des Brevets et des Marques de Commerce (USPTO), une institution fondée par Thomas Jefferson.

La société a déclaré que les principes actifs du médicament - l'aprotinine (un inhibiteur de protéase), l'hydroxychloroquine et l'ivermectine - sont des médicaments bien connus et largement utilisés mais que dans ce produit, ils ciblent la muqueuse des voies respiratoires supérieures. Le spray nasal agit sur la fonction cellulaire du mucus nasal de trois façons, ce qui réduit la capacité du virus à pénétrer dans l'organisme et à se multiplier, diminuant ainsi le risque de maladie grave.

"Le brevet final est une étape importante pour nous sur la voie du marché. Notre prochain objectif est de trouver une société établie dans l'industrie pharmaceutique et ayant une envergure internationale", a déclaré dans un communiqué de presse le professeur Kalervo Väänänen, biologiste cellulaire, ancien recteur de l'université de Turku, et l'un des trois inventeurs et fondateurs de Therapeutica Borealis.

"La lutte contre la pandémie nécessite probablement, en plus d'un vaccin, un médicament préventif ou à action précoce. Ce médicament est particulièrement utile dans une situation où la couverture vaccinale risque de rester trop faible pour l'immunité collective", a-t-il ajouté.

Auteur(s): Christian de Dadelsen, journaliste pour FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le professeur Kalervo Väänänen, biologiste cellulaire, ancien recteur de l'université de Turku.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-