Une nouvelle espèce de dinosaure découverte en Espagne

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Une nouvelle espèce de dinosaure découverte en Espagne

Publié le 17/12/2015 à 13:06 - Mise à jour à 13:20
©Pouzet/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une étude publiée mercredi confirme la découverte d'une nouvelle espèce de dinosaure en Espagne. Baptisée "Morelladon beltrani", elle vivait dans la région il y a 125 millions d'années et portait une sorte de "voile" sur le dos.

Il s'appelle Morelladon beltrani et vivait dans la péninsule ibérique il y a 125 millions d'années. Cette nouvelle espèce de dinosaure vient d'être découverte sur la côte est de l'Espagne. Une étude publiée mercredi dans la revue Plos One a confirmé que les ossements découverts étaient bien ceux d'un dinosaure inconnu jusqu'à ce jour.

Le reptile a été identifié comme appartenant au groupe des iguanodons, une famille de dinosaures herbivores. Son squelette suppose qu'il mesurait six mètres de long pour 2,5 mètres de haut. Soit une taille moyenne en comparaison de ses congénère.

Morelladon beltrani avait aussi la particularité de posséder sur le dos une épine dorsale saillante. Recouverte de peau, elle devait avoir l'air d'une voile selon les scientifiques (voir le dessin ici). Cette coquetterie devait selon eux avoir une fonction comparable à celle des bosses de dromadaires et chameaux en stockant de la graisse, ou de régulariser la température de son corps comme les oreilles d'éléphants.

Une partie des os du dos et du bassin ainsi que 14 dents, dont une seule entière, avaient été retrouvés dans une carrière d'argile rouge sur le territoire de la commune de Morella, d'où le nom du dinosaure. Y ont été ajouté le terme "odon" qui signifie "dent" en grec ancien, ainsi que Beltran, nom d'un ancien propriétaire de carrière salué pour "son engagement et sa coopération dans la découverte des différents sites de fossiles" , précise l'équipe scientifique.

Elle ajoute que cette découverte confirme que de nombreuses espèces de dinosaures de grande et moyennes tailles devaient vivre dans cette région du globe il y a 125 millions d'années. Leur découverte a été facilitée dans cette zone par la présence de nombreuses carrières d'argile qui facilitent la conservation des ossements.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Des os du dos, du bassin et des dents de "Morelladon beltrani" ont été découverts dans une carrière espagnole (image d'illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-