Google: des millions d'enfants exposés à du porno après un piratage

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Google: des millions d'enfants exposés à du porno après un piratage

Publié le 17/01/2018 à 15:28 - Mise à jour à 15:44
©Dado Ruvic/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un logiciel malveillant a été repéré dans une soixantaine d'applications disponibles sur Google Play et destinées aux enfants. Il envoyait notamment du contenu pornographique et des annonces frauduleuses pour obtenir des informations personnelles.

Du porno dans les contenus pour enfants. Google est de nouveau confronté au délicat problème de la protection des plus jeunes sur Internet. Un malware (logiciel malveillant) a en effet infecté plusieurs dizaines d'applications destinées aux enfants et téléchargeables sur Google Play.

Il diffusait notamment des contenus pornographiques sur les téléphones utilisés pour télécharger les applications. Ce logiciel, AdultSwine, incitait également les enfants à souscrire à des services payants ou frauduleux en renseignant simplement leur numéro de téléphone. Une technique dont l'objectif n'est donc pas tant d'exposer la jeunesse à des contenus pour adultes mais de passer par les enfants, peu avertis, pour obtenir les données personnelles de leurs parents ou infecter leurs téléphones.

Averti par un groupe spécialisé dans la cyber sécurité, Google a donc dû supprimer de son catalogue 63 applications infectées parmi lesquelles Drawing Lessons Lego Star Wars ou Virtual Family Baby Craft. Le malware aurait au final été téléchargé entre 3 millions et 7 millions de fois. Par chance, il ne serait pas capable d'infecter de nouveau téléphones. Il y reste cependant présent tant que l'application n'a pas été supprimée du mobile.

Lire aussi: YouTube Kids: propos pédophiles et contenus douteux, la polémique enfle

Google Play propose quelques 3 millions de contenus, ce qui rend d'autant plus difficile son contrôle. A noter que la soixantaine d'applications concernées ne faisaient pas partie de la sélection "Families" qui est censée garantir que le contenu est adapté à tous.

Google avait déjà connu des déboires de la sorte lorsque YouTube Kids, son service de vidéos destinées aux enfants, avait en effet été épinglés pour diffuser des contenus violents ou être utilisé par des prédateurs sexuels pour approcher leurs victimes.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des dizaines d'applications pour enfants proposées par Google ont été piratées et diffusaient du contenu pornographique.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-