Deux accidents de trottinettes électriques, dont un mortel à Bordeaux

Deux accidents de trottinettes électriques, dont un mortel à Bordeaux

Publié le 21/10/2019 à 14:53 - Mise à jour à 14:58
© KENZO TRIBOUILLARD / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): France-Soir
-A +A
Un jeune homme de 25 ans est décédé ce dimanche 20 octobre à Bordeaux, sa passagère est grièvement blessée. Le pronostic vital d’un Normand de 28 ans est engagé depuis lundi matin. Dans les deux cas, leurs trottinettes électriques ont été heurtées par des voitures. 
 
Dans la nuit de samedi à dimanche, à Bordeaux, un jeune Nantais de 25 ans a perdu la vie dans un accident de trottinette électrique. Sa passagère, une jeune femme de 18 ans, a été transportée aux urgences dans un état grave. Il était 3h30 du matin sur le quai des Chartons, en plein centre-ville, quand leur trottinette a été percutée par un automobiliste, qui a pris la fuite. Les averses de la soirée avaient détrempé la chaussée et la visibilité était réduite. 
 
La police a aussitôt ouvert une enquête pour identifier le conducteur, parvenant rapidement à ses fins. Lundi matin, le propriétaire de la voiture était placé en garde à vue et les enquêteurs tentaient d’éclaircir les circonstances du drame. 
 
 
Un autre blessé près du Havre
 
Ce lundi matin toujours, c’est à Gonfreville-l’Orcher, près du Havre, qu’un jeune homme a été percuté par un véhicule alors qu’il circulait lui aussi en trottinette électrique. Lors de son évacuation par les secours, son pronostic vital était engagé. Agé de 28 ans, il roulait à contresens et ne portait pas de casque. 
 
Ces deux accidents allongent la liste des personnes décédées ou blessées alors qu’elles utilisaient un EDPM, pour Engins de Déplacements Personnels Motorisés (trottinettes électriques, overboard, segway…). La collision de Bordeaux porte à cinq le nombre de décès de pilotes de trottinettes électriques. Le gouvernement doit toujours publier un décret les faisant entrer dans le Code de la route et instaurant une réglementation. Celui-ci avait été annoncé pour la rentrée, puis pour octobre...
 
Une nouvelle réglementation
 
Cette réglementation stipule les conditions de circulation de ces EPDM : sur les pistes cyclables ou à défaut sur les chaussées en ville, sur les pistes cyclables et sur les voies vertes hors agglomération. Des réglementations locales peuvent éventuellement autoriser la circulation sur les trottoirs ou sur la chaussée. Le port du casque devient obligatoire hors agglomération et reste « fortement recommandé » en ville. Hors de question, en revanche, de circuler avec un casque audio ou des écouteurs. 
 
Les nouvelles règles obligent également à respecter une vitesse maximale de 25 km/h et à l’installation d’équipements de sécurité, tels que des dispositifs rétro-réfléchissants et un avertisseur sonore. La présence d’un passager, comme c’était le cas à Bordeaux, sera interdite dès la publication du décret. 
 
Les ministères de l’Intérieur et des Transports ont enfin décidé de limiter l’utilisation des trottinettes électriques et des autres EDPM aux plus de 12 ans. 
 

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La réglementation va interdire la présence d'un passager sur les trottinettes électriques

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-