Stéphane Gayet : "Un vaccin à ARNm est une prouesse technologique inefficace"

Stéphane Gayet : "Un vaccin à ARNm est une prouesse technologique inefficace"

Publié le 17/12/2021 à 17:03 - Mise à jour le 21/12/2021 à 18:08
Juliette Garrigues / FranceSoir
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir

Cet espace d’opinion permet la libre expression des idées et d’engendrer le débat. Les articles et vidéos publiés dans cette rubrique peuvent parfois ne pas faire consensus, en savoir plus

-A +A

Médecin infectiologue et hygiéniste, praticien hospitalier honoraire, le docteur Stéphane Gayet nous a accueilli dans son bureau pour un Entretien essentiel.

Dans cette interview, il revient sur sa confiance dans les traitements précoces pour traiter les patients touchés par le Covid-19 et surtout alerte sur une étude démontrant que l’immunité naturelle après avoir contracté la maladie est plus efficace que l’immunité après vaccination, devenu plus fragile face aux variants (études disponibles en bas de l’article).

Il explique en détail comment le corps apprend à se défendre contre toutes les différentes façons de contracter le Covid, alors que le vaccin va réduire l’immunité de la personne injectée. Le médecin revient également sur le danger qu’il y a à recevoir une injection à ARN messager : « c’est une prouesse technologique, ces vaccins à ARN messager, mais en fait ils sont peu efficaces. C’est une prouesse d’avoir réussi à fabriquer un produit qui va amener nos cellules à coder, donc à fabriquer de la protéine S, c’est remarquable. Mais, ce n'est pas très efficace et l'on ne les a jamais utilisés à grande échelle chez l’homme de ce fait, c'est un jeu dangereux. On l’a juste utilisé pour Ebola, à très petite échelle, mais ça n’a pas très bien marché. »

Dans cet entretien, Stéphane Gayet explique en détails les dangers des vaccins utilisant la technologie de l'ARNm et de la création de la protéine S dans le corps humain, notamment en revenant sur les croyances scientifiques relatives à l’existence d’une enzyme, la transcriptase inverse.

Voir aussi : Dr Stéphane Gayet, "Une telle épidémie est une mine d'or pour l'industrie pharmaceutique".

L’infectiologue rappelle à ceux qui craignent une saturation des hôpitaux que ces établissements ont toujours pour objectif d’être saturé : « c’est le système capitaliste qui veut cela, il faut rapporter de l’argent, de ce fait même hors épidémie on vise les 90 % de saturation, ce n’est pas le Covid qui veut cela tout d’un coup. C’est ce qu’a confirmé Martin Blachier lorsqu’il parle sur les plateaux télés que les pourcentages des lits occupés par les malades du Covid étaient en réalité faibles. »

Voir aussi : Panique dans la matrice : le Covid n'a représenté que 2% des hospitalisations en 2020 ?

Hors caméra, le docteur confie à propos du passage de la durée d’un test de dépistage Covid de 72 heures à 24 heures : « ça n’a aucun sens, aucun fondement scientifique ».


Voir aussi : sources proposées par Stéphane Gayet

Comparing Sars-CoV-2 : natural and vaccine immunity
Covid : une mémoire immunitaire à vie (en français)
Réactions aux vaccins anti-Covid
Preuves des essais cliniques sur l'ivermectine dans le traitement Covid-19 (en français)
Community transmission and viral load kinetics of [Delta variant]
Stigmatiser les non-vaccinés n'est pas justifié (article du Lancet)

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Stéphane Gayet : "peu de gens comprennent que les hôpitaux ont pour objectif d'être saturés, ce n'est pas que le Covid."

Newsletter





Commentaires

-

Je m'abonne à la Newsletter FranceSoir