Outre Maelys et Arthur Noyer, Nordahl Lelandais mêlé à d'autres morts?

Outre Maelys et Arthur Noyer, Nordahl Lelandais mêlé à d'autres morts?

Publié le :

Vendredi 30 Mars 2018 - 15:19

Mise à jour :

Vendredi 30 Mars 2018 - 15:48
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les aveux de Nordahl Lelandais concernant le meurtre d'Arthur Noyer ravivent la thèse du tueur en série. Les enquêteurs se penchent en effet sur son cas dans une dizaine d'autres affaires, et presque autant de familles de disparus demandent à ce que la piste de l'ancien militaire soit étudiée.

Nordahl Lelandais a avoué le meurtre d'Arthur Noyer jeudi 29 après avoir reconnu celui de Maëlys mi-février. Des aveux qui renforcent l'idée d'un tueur en série, persistante depuis que les enquêteurs ont établi en décembre dernier des liens entre la mort en avril 2017 du jeune caporal et l'homme de 34 ans alors déjà en détention provisoire pour l'enlèvement et le meurtre de l'enfant.

Conséquence: tout un pôle d'enquêteurs travaille désormais à retracer l'itinéraire de Nordahl Lelandais sur plusieurs années afin de savoir s'il pourrait être lié à d'autres disparitions non résolues du Sud-est de la France. Ils sont à ce stade remontées jusqu'à 2009.

Voir: Nordahl Lelandais dans l'étau de ses aveux

Ils se penchent notamment sur les cas d'Adrien Mourialmé (24 ans), Ahmed Hamadou (45 ans), Jean-Christophe Morin (23 ans), Adrien Fiorello (22 ans), Stéphane Chemin (33 ans), Malik Boutvillain (32 ans), Nicolas Suppo (30 ans), Georgette Bonnet (79 ans), Coralie Moussu (32 ans) et Antoine Zoia (16 ans).

Ce travail nécessite de recouper de nombreuses informations quant aux déplacements de l'ex-maître chien. Les forces de l'ordre utilisent notamment le "super logiciel" AnaCrim. Ce système informatique permet d'établir des ponts entre plusieurs affaires ou au contraire d'écarter des fausses pistes en analysant même les plus petits éléments, et s'est fait connaître auprès du grand public dans le cadre de l'affaire Grégory.

Lire aussi: Affaire Maëlys/Noyer/Lelandais: "FBI français" et "super logiciel" pour étudier d'autres disparitions

Mais pour l'instant, aucune de ces pistes n'a abouti à une nouvelle mise en examen. La justice a même refermé la piste Nordahl Lelandais dans deux affaires: celle de la petite Estelle Mouzin, disparue en 2003 à l'âge de neuf ans, et celle de Lucas Tronche, disparu en 2015 à l'âge de 15 ans.

Cette liste pourrait cependant encore s'étoffer. De nombreuses familles de disparus en quête de réponses ont également demandé à ce que la piste du "tueur de Domessin" soient examinée dans les enquêtes -parfois fermées- concernant leurs proches. D'autres familles se sont réunies pour échanger sur la question.

Il s'agit des affaires Nordine Seghiri, Rachid Rameche, Lucie Roux, Florent Bonnet, Anne-Charlotte Poncin, Nelly Balmain et Eric Foray.

Le nom de Nordahl Lelandais est cité dans une dizaine d'enquête outre celles concernant Maëlys de Araujo et Arthur Noyer.


Commentaires

-