Conforama: gestion "désastreuse", "les salariés trinquent" pour Laurent Berger

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Conforama: gestion "désastreuse", "les salariés trinquent" pour Laurent Berger

Publié le 10/07/2019 à 09:53 - Mise à jour à 10:10
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, a dénoncé mercredi la gestion "désastreuse" de la direction de Conforama, qui souffre d'une "absence d'anticipation", et le fait que ce sont "les salariés qui trinquent".

"La façon dont ça se passe à Conforama, c'est proprement scandaleux. Il y a eu des choix d'entreprise qui ont été néfastes, mauvais", a déclaré M. Berger sur franceinfo.

Conforama a annoncé la semaine dernière un plan de restructuration pour ses activités en France qui prévoit la suppression de 1.900 postes (sur 9.000 environ actuellement), la fermeture de 32 magasins de l'enseigne Conforama et celle de 10 magasins Maison Dépôt.

Pour accompagner les salariés qui vont perdre leur emploi, il n'y a "quasiment rien, le minimum de chez minimum", a critiqué M. Berger, qui devait aller soutenir mercredi les salariés de Conforama à Fleury-Mérogis (Essonne).

Soulignant que "la décision (de la direction) a été extrêmement brutale", M. Berger a relevé que des salariés "l'ont apprise en se rendant pour certains d'entre eux dans leur magasin, le matin, pour aller prendre leur travail".

Ces "salariés souvent un peu invisibles" vont "faire les frais d'une gestion d'entreprise, d'une absence d'anticipation qui a été désastreuse", a-t-il déploré.

Interrogé par ailleurs sur la décision du gouvernement de ne plus faire rembourser l'homéopathie par la Sécurité sociale d'ici à 2021, M. Berger a noté que c'était "une question scientifique".

Mais, a-t-il souligné, si cette décision devait menacer des emplois, "là il y a une responsabilité, y compris des pouvoirs publics, pour faire en sorte qu'en termes de transition professionnelle, de maintien de l'emploi, les choses se passent correctement".

Les organisations syndicales devront "être associées à la façon dont cette transition s'opère", a-t-il souhaité, en rappelant "l'inquiétude aujourd'hui des salariés" du secteur.

Les laboratoires pharmaceutiques assurent qu'un déremboursement de l'homéopathie menacerait 1.300 emplois (1.000 chez le groupe français Boiron et 300 chez le français Lehning et le suisse Weleda).

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, a dénoncé mercredi la gestion "désastreuse" de la direction de Conforama, qui souffre d'une "absence d'anticipation", et le fait que ce sont "les salariés qui trinquent".

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Tendances éco




Commentaires

-