Afghanistan: pétition du RN contre "l'accueil massif de réfugiés afghans"

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Afghanistan: pétition du RN contre "l'accueil massif de réfugiés afghans"

Publié le 20/08/2021 à 12:42 - Mise à jour à 18:08
© Alain JOCARD / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris
-A +A

AFP- Le Rassemblement national (RN) a lancé une pétition pour dire "non à l'accueil massif de réfugiés afghans", après l'arrivée des talibans au pouvoir à Kaboul.

Sous l'intitulé "Afghanistan: non à une nouvelle autoroute migratoire", cette pétition lancée sur le site internet du parti assure que "ce qui nous importe prioritairement, c’est la protection de nos compatriotes".

"Nous n’ignorons rien des drames humains et de la détresse évidente d’une partie de réfugiés légitimes. Mais le droit d’asile ne doit pas continuer à être, comme il l’est actuellement, le cheval de Troie d’une immigration massive, incontrôlée et imposée, de l’islamisme, et dans certains cas du terrorisme, comme ce fut le cas avec certains assaillants des attentats du 13 novembre 2015", ajoute le texte.

Le parti déplore aussi que le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal ait "confirmé (...) que la France continuerait d’accueillir massivement une immigration que nous ne sommes plus en mesure d’assumer ni d’assimiler".

M. Attal avait affirmé mercredi que "la France accueillera, comme chaque année, plusieurs milliers d'Afghans".

Alors que les maires de plusieurs villes, essentiellement de gauche ou écologistes, ont annoncé leur intention d'accueillir des réfugiés fuyant les talibans, le RN estime que c’est "faire courir un risque évident à leurs concitoyens".

"Depuis plus de 10 ans, les guerres ont hélas aussi servi de prétexte moral pour imposer aux pays occidentaux de fermer les yeux également sur l’immigration clandestine", ajoute le texte.

Un troisième avion français s'est posé à Paris jeudi soir avec à son bord quelque 200 personnes ramenées de Kaboul via les Emirats arabes unis, dans le cadre du pont aérien mis en place depuis la prise de pouvoir des talibans en Afghanistan.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des voyageurs évacués d'Afghanistan arrivent à l'aéroport parisien de Roissy Charles-de-Gaulle, le 18 août 2021

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-