Contrôle technique des deux-roues: radars antibruit et primes à la conversion comme mesures alternatives

Contrôle technique des deux-roues: radars antibruit et primes à la conversion comme mesures alternatives

Publié le 24/11/2021 à 20:14 - Mise à jour à 21:14
© FRANCOIS GUILLOT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Des mesures alternatives au contrôle technique des deux-roues vont être mises en place, dont une prime à la conversion et des radars antibruit, a annoncé mercredi le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari.

Les mesures couvrent "les enjeux de sécurité routière, de lutte contre la pollution et le bruit", selon un communiqué du ministère.

Une prime à la conversion d'un montant pouvant atteindre 6.000 euros et sans condition de revenus sera notamment créée "pour l'achat de deux-roues électriques ou très peu polluants".

Le contrôle technique des deux-roues, exigé par l'Union européenne depuis 2014, devait en principe être mis en place au 1er janvier 2022 au plus tard par chaque État membre.

En France, un décret - paru le 11 août 2021 - avait fixé une entrée en vigueur progressive à partir de 2023. Mais le président de la République, Emmanuel Macron, l'avait suspendu dès le lendemain, estimant que "ce n'était pas le moment d'embêter les Français", avait avancé un conseiller de l'exécutif pour justifier cette décision. L'exécutif planchait depuis sur des mesures alternatives.

Outre la prime à la conversion, dès 2022, "des radars pour contrôler les émissions sonores, notamment des deux-roues" seront installés, dans un but pédagogique dans un premier temps, parallèlement au "maintien d'un niveau de sanctions pour les pots d'échappement non homologués ou trafiqués, pouvant atteindre 1.500 euros et l'immobilisation du véhicule".

Parmi les mesures concernant la sécurité, le gouvernement renforcera sa communication sur le port des gants et prévoit une adaptation du permis voiture (B) pour y intégrer "la problématique de la sécurité des deux-roues".

Enfin, le gouvernement veut renforcer "le dispositif de signalisation des angles morts des véhicules lourds".

Ce dispositif alternatif a été présenté mercredi par M. Djebbari aux fédérations de motards, selon le ministère, qui ajoute que les mesures seront soumises dans les jours à venir à la Commission européenne.

La plupart des pays européens ont déjà mis en place ce contrôle technique. Seuls la Finlande, l'Irlande et les Pays-Bas ont adopté des mesures alternatives pour réduire le nombre d'accidents, qui leur ont permis de le contourner.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Contrôle policier devant la Tour Eiffel, à Paris le 17 mars 2014

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-