La vente des autotests en grande surface prolongée jusqu'au 15 février

La vente des autotests en grande surface prolongée jusqu'au 15 février

Publié le 22/01/2022 à 10:35 - Mise à jour à 10:36
© Fred TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Presse). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

La vente des autotests en grande surface, autorisée depuis début janvier pour un mois, sera prolongée de deux semaines, jusqu'au 15 février, selon un arrêté publié samedi au Journal officiel.

"Considérant que l'autorisation de vente au détail, à titre exceptionnel, des autotests en dehors des officines de pharmacies, a permis de faire face à la très forte demande", l’exécutif a jugé que "la soutenabilité de la stratégie de dépistage, dans un contexte de circulation intense du variant Omicron (...) implique de prolonger une fois la durée de cette dérogation de quinze jours, soit jusqu'au 15 février 2022", souligne l'arrêté.

L'autorisation, annoncée fin décembre, avait provoqué la colère des pharmaciens qui avaient jusqu'alors le monopole de la vente des autotests. Ils ont notamment accusé les grandes surfaces d'être responsables des ruptures de stocks dans certaines officines.

Avec l'arrivée du variant Omicron, l'incidence a explosé en France, comme dans de nombreux autres pays, et conduit à une hausse sans précédent du nombre de tests effectués.

Rien qu'en janvier, le coût des tests pour l'état, qui comprend donc les PCR, les antigéniques et les autotests à certaines conditions, s'élevera à 1,5 milliard d'euros, a rappelé samedi sur France Info TV le ministre délégué aux Comptes publics Olivier Dussopt, contre 6,9 milliards d'euros pour l'ensemble de l'année 2021.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Démonstration de l'utilisation d'un autotest Covid, le 4 juin 2021 à Brest

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-