"Bal des quenelles" de Dieudonné: une plainte déposée pour injure publique

"Bal des quenelles" de Dieudonné: une plainte déposée pour injure publique

Publié le 30/06/2019 à 12:00
© KENZO TRIBOUILLARD / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Sophie Brocas, préfète d'Eure-et-Loir, a déposé plainte contre Dieudonné pour injure publique suite aux propos à caractère raciste, antisémite et injurieux tenus lors de son "bal des quenelles" annuel à Saint-Lubin-de-la-Haye le samedi 22 juin dernier.

Dieudonné a donné samedi dernier son "bal des quenelles" annuel à Saint-Lubin-de-la-Haye en présence de nombreux Gilets jaunes. Sophie Brocas, la préfète d'Eure-et-Loir, avait envisagé d'interdire cet événement (payant pour les participants), craignant des dérives racistes et antisémites.

L'humoriste antisémite s'était alors engagé par écrit à revoir la programmation de son spectacle. Le "bal des quenelles" a finalement bien eu lieu… comme les incidents que craignaient Sophie Brocas.

"Plusieurs personnes présentes à cet événement ont tenu publiquement, en première partie de soirée, des propos à caractère raciste, antisémite et injurieux", a constaté la préfète d'Eure-et-Loir, qui a décidé de porter plainte pour injure publique.

Lire aussi - au "goûter" de Dieudonné: Gilets jaunes, livres antisémites et "quenelles"

"La représentante de l'Etat a également décidé de saisir le procureur de la République près le TGI de Chartres au titre de l'article 40 pour dénoncer les propos clairement antisémites et négationnistes proférés par une personne qui s'est publiquement exprimée en première partie de spectacle", explique aussi le communiqué de presse.

Christophe Castaner a apporté son soutien à Sophie Brocas quelques heures après qu'elle a révélé avoir déposé plainte. "Injures, propos négationnistes et antisémites: ces insupportables provocations ne doivent pas rester impunies", a-t-il écrit sur Twitter.

Voir aussi:

Dieudonné poursuivi en Suisse pour son négationnisme et son antisémitisme

Des "gilets jaunes" chantent "La Quenelle" de l'humoriste antisémite Dieudonné (vidéo)

Attentats du 13 Novembre: une lettre de Dieudonné à Abdeslam choque les victimes

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La préfète d'Eure-et-Loir a déposé plainte pour injure publique contre Dieudonné suite au "bal des quenelles" qu'il a tenu samedi dernier à Saint-Lubin-de-la-Haye.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-