Jean-Luc Delarue: entre drogue et pensées suicidaires, les révélations choc

Jean-Luc Delarue: entre drogue et pensées suicidaires, les révélations choc

Publié le 14/09/2018 à 20:23 - Mise à jour à 20:26
©Martin Bureau / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Le 19 septembre paraîtra un livre sur Jean-Luc Delarue, mort en 2012. L'ouvrage, écrit par un ancien collaborateur, revient sur des épisodes embarrassants décrivant un animateur-producteur drogué, suicidaire et en pleine déchéance.

C'est un livre que fait déjà polémique alors que l'ouvrage n'est pas encore sorti. Le 19 septembre paraîtra Jean-Luc Delarue, la star qui ne s'aimait pas, écrit par Vincent Meslet, un ancien collaborateur de l'animateur-producteur décédé en 2012 d'un cancer.

Si l'addiction aux drogues de l'animateur très apprécié du grand public n'était plus un secret sur la fin de sa vie, le livre revient sur des détails très crus de la déchéance de Jean-Luc Delarue, décrivant des épisodes de sa toxicomanie et de ses tendances suicidaires.

Quelques passages marquants ont été publiés et dressent le portrait d'un homme au bord du gouffre: "Pour combattre son anxiété lors de rendez-vous professionnels, il ne fait confiance qu'à des surdoses de cocaïne ingurgitées dans la voiture ou les toilettes de la chaîne visitée et poursuit son rythme de vie: Delarue est trouvé dans les pires endroits, mis à mal au milieu de clochards, attaché à un radiateur dans une chambre d'hôtel…"

Une tendance à l'excès qui a remonte au début de sa gloire: "Le 10 juin 1994, le jour où il reçoit son premier chèque de France 2, Jean-Luc Delarue prend une cuite. Il boit des grands crus au goulot (…) Chaque contrat provoque chez lui une intense satisfaction, un sentiment de victoire. Mais le soir et la nuit venus, il se «met mal». Il boit et se drogue de manière violente et autodestructrice".

Voir aussi - Jean-Luc Delarue: son ex demande l'annulation de son mariage

Le livre revient sur un autre épisode terrifiant, celle d'une tentative de suicide: "Une nuit, vers 3 heures, il rentre chez lui avec Elsa (sa fiancée, NDLR) et son demi-frère. Il conduit la belle Safrane achetée par Réservoir Prod (…). Il passe par les voies sur berges, non loin du pont où la princesse Diana trouvera la mort en 1997. Il pousse la musique à fond (…) puis se tourne vers Elsa: «On sera mieux là-haut tous ensemble, non?». Il accélère, tout le monde crie dans l’habitacle, la voiture finit par se fracasser contre un poteau de la bretelle de sortie avant de faire trois tonneaux".

Jean-Luc Delarue, qui a eu plusieurs ennuis judiciaires en lien avec sa consommation d'alcool et de stupéfiants, a annoncé être atteint d'un cancer de l'estomac et du péritoine lors d'une conférence de presse en décembre 2011. Il est mort le 23 août 2012 à l'âge de 48 ans.

Lire aussi:

Thomas Langmann, le producteur de "The Artist" et fils de Claude Berri, arrêté alors qu'il achetait de la cocaïne

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le livre desse le portrait d'un Jean-Luc Delarue drogué et suicidaire.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-