"Alex, le destin d'un roi": mini-Chevaliers de la Table ronde du XXIe siècle (vidéo)

"Alex, le destin d'un roi": mini-Chevaliers de la Table ronde du XXIe siècle (vidéo)

Publié le 08/04/2019 à 11:22 - Mise à jour le 09/04/2019 à 19:37
©20th Century Fox
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Jean-Michel Comte
-A +A

CRITIQUE – Dans le film "Alex, le destin d'un roi" qui sort ce mercredi, un jeune garçon londonien de 12 ans trouve par hasard Excalibur, la légendaire épée du roi Arthur. Il déclenche alors des forces obscures et maléfiques venues du passé, contre lesquelles il va devoir lutter.

SORTIE CINÉ – "Et si un gamin anglais ordinaire trouvait Excalibur?" Le réalisateur britannique Joe Cornish, 50 ans, avait eu cette idée de scénario quand il était enfant. Quarante ans plus tard, il a pu réaliser son projet en tournant Alex, le destin d'un roi (ce mercredi 10 avril sur les écrans français), un film qui ressuscite la légende du roi Arthur et des Chevaliers de la Table ronde dans l'Angleterre contemporaine.

Alex est un écolier ordinaire de 12 ans, qui vit dans un petit pavillon d'un quartier tranquille de la banlieue de Londres, avec sa mère mais sans son père, qui a quitté le foyer. À l'école, son meilleur copain est Bedders, un petit gros dont il prend la défense quand celui-ci est importuné par deux ados méchants: Lance, un grand blond vantard, et Kaye, une petite Black sournoise.

Un soir, sur un chantier, il découvre par hasard une épée coincée dans un bloc de béton. Il la décroche, sans se douter que c'est la fameuse Excalibur, l'épée légendaire du roi Arthur, le chef des Chevaliers de la Table ronde au Moyen Âge. Cette libération du glaive a pour effet de réveiller la maléfique fée Morgane, enfouie sous terre depuis des siècles et qui décide alors de lancer ses guerriers nocturnes, les chevaliers du Monde des morts, pour récupérer l'épée et tuer Alex, le nouveau roi.

Heureusement Merlin l'enchanteur se réveille lui aussi. Sous la forme d'un ado de 16 ans dégingandé et fantasque, il va venir en aide à Alex et à ses trois copains (Bedders mais aussi Lance et Kaye, ralliés à la bonne cause). Et voici les cinq jeunes héros en route vers les Cornouailles pour sauver leur peau –et surtout le royaume, menacé du chaos…

La légende des Chevaliers de la Table ronde, du roi Arthur et de son épée Excalibur a souvent été illustrée au cinéma, mais ici la magie médiévale rencontre le monde moderne et met en scène des enfants. C'est un projet auquel pensait depuis longtemps le réalisateur Joe Cornish, dont c'est le deuxième film après Attack The Block (2011), histoire d'aliens qui débarquaient dans une cité du sud de Londres et trouvaient déjà face à eux des adolescents et des gamins.

Lire aussi: La fillette trouve par hasard une épée dans le lac où, selon la légende, Excalibur a été donnée au roi Arthur

Ici il raconte une histoire pleine de suspense et d'invention, avec de l'humour, un peu d'émotion et de jolis moments de cinéma. Il y a des poursuites et des combats entre bons et méchants, des zombies à cheval, un lac dans le brouillard, des forêts envahies par la nuit, des châteaux et des paysages verts, une éclipse, un dragon à tête de sorcière, toute une école qui s'unit contre les envahisseurs du passé.

Les enfants sont impeccables, dont le jeune Louis Serkis, très présent et très professionnel dans le rôle d'Alex. Merlin l'ado peut se transformer aussi en chouette ou en vieillard punk dont le rôle est joué par Patrick Stewart, le Professeur X alias Charles Xavier de la série des X-Men (dont Logan en 1917), et la méchante fée Morgane a les traits de Rebecca Ferguson, vue dans les deux derniers Mission: Impossible en 2015 et 2018.

Lire les critiques:

> Le roi Arthur: Excalibur, l'épée star

> Logan: les adieux déchirants de Hugh Jackman à Wolverine

> Mission: Impossible – Fallout: Tom Cruise ne vieillit pas

Le film veut rendre hommage à la solidarité, au bon sens et au courage des enfants, qui sont l'avenir d'un pays qu'ils ont mission de sauver et suivent le code moral de leurs glorieux ancêtres de la Table ronde. "Dans ce film, les enfants entament un voyage qui les changera à jamais. Au début, ils sont plutôt agités, grossiers et odieux les uns envers les autres, mais au fur et à mesure, ils comprennent la valeur de ce code moral et l’appliquent à leur monde moderne", explique le réalisateur. "J’espère qu’en plus d’être un film d’action (…), le film fera aussi passer un message aux enfants: un message qui explique la valeur de ces idéaux anciens et qui suggère qu’ils seraient tout à fait pertinents dans notre mode de vie actuel".

Auteur(s): Jean-Michel Comte

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le jeune Louis Serkis est Alex, garçon de 12 ans qui décroche Excalibur.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-