Google Doodle: qui était Lyudmila Rudenko?

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Google Doodle: qui était Lyudmila Rudenko?

Publié le 27/07/2018 à 08:30 - Mise à jour à 08:31
©Capture d'écran Google
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Google rend hommage à travers un Doodle à Lyudmila Rudenko a été la deuxième femme à devenir championne du monde d'échecs de 1950 à 1953. Ce vendredi marque le 114e anniversaire de sa naissance.

Elle est la à la fois une grande championne d'échecs et une figure héroïque de la Seconde Guerre mondiale en URSS. Google rend hommage ce vendredi 27 à Lyudmila Rudenho à l'occassion du 114e anniversaire de celle qui sera la deuxième femme à obtenir le titre de championne du monde d'échecs féminin.

Née en 1904 à Lubny (en actuelle l'Ukraine), Lyudmila Rudenko a commencé à apprendre les échecs avec son père à l'âge de 10 ans mais n'a commencé à fréquenter les tournois officiels qu'à 25 ans. Elle avait obtenu entre-temps un diplôme d'économie. Elle s’est ensuite installée à Léningrad où elle a épousé le scientifique Lev Davidovitch Goldstein. Elle y a parfait son apprentissage des échecs avec le maître Piotr Romanovski.

Au cours de la Seconde guerre mondiale, au cours du terrible siège de la ville de Léningrad, actuelle Saint-Pétersbourg, par les armées nazies qui débuta en septembre 1941 et ne fut finalement brisé qu'en janvier 1944, Lyudmila Ridenko se distingua en participant à l'évacuation des enfants des ouvriers de la ville, que ce soit par le train ou par la redoutable traversée des eaux gelées du lac Ladoga. Malgré ses succès en tant que championne d'échecs, elle a toujours considéré que c'était la réalisation la plus importante de sa vie.

Ce siège, le plus long de la guerre avec ses 28 mois (872 jours), a entraîné la mort de 1.800.000 Soviétiques (dont plus d'un million de civils). Quant aux forces de l'Axe, elles ont enregistré la perte de 200.000 de leurs soldats.

Après la guerre, la Fédération internationale des échecs organisa un tournoi à Moscou pour trouver un successeur à la première championne féminine du monde, la Britannique Vera Menchik, décédée en 1944 lors d’un raid aérien sur Londres. Le tournoi a été organisé en 1950, il a réuni seize concurrentes venant de douze pays différents. Les quatre joueuses soviétiques y remportent les quatre premières places, le titre revenant à Lyudmila Roudenko. Titre qu'elle a finalement cédé en 1953 à sa compatriote Elisabeth Bykova.

Lyudmila Rudenko s'est finalement éteinte le 28 février 1986 après avoir les titres de Maître international d'échecs et Grand maître international féminin. 

Lire:

Georges Lemaître: le père du "Big Bang" mis à l'honneur dans un Google Doodle

Mondial 2018: Google remercie les Bleus avec un Doodle

Hubert Cecil Booth, inventeur de l'aspirateur, célébré par un Google Doodle

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Lyudmila Rudenko, deuxième femme championne du monde d'échecs.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-