"Réparer les vivants": sortie en salle du film sur le don d'organe (VIDEO)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

"Réparer les vivants": sortie en salle du film sur le don d'organe (VIDEO)

Publié le 03/11/2016 à 07:14 - Mise à jour à 07:15
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Pour la première fois au cinéma, et dans une démarche quasi documentaire, le don d'organes est décortiqué et expliqué dans toute sa complexité, grâce au film "Réparer les vivants", sorti en salle mardi.

Adaptation cinématographique du roman du même nom écrit par Maylis de Kerangal, le film Réparer les vivants, est sorti en salles mardi 1er novembre. Cette œuvre poignante a pour thème un sujet d'actualité, le don d'organe. Voici le synopsis: "tout commence au petit jour dans une mer déchaînée avec trois jeunes surfeurs. Quelques heures plus tard, sur le chemin du retour, c’est l’accident. Désormais suspendue aux machines dans un hôpital du Havre, la vie de Simon n’est plus qu’un leurre. Au même moment, à Paris, une femme attend la greffe providentielle qui pourra prolonger sa vie…".

Le best-seller de Maylis de Kerangal est porté à l’écran par la jeune réalisatrice Katell Quillévéré. Pour le journal Ouest-France, cette dernière a livré son sentiment à la lecture du livre: "quand je l’ai lu, l’émotion a été très forte et ne m’a pas quittée. Ça touchait à des choses profondes : les enjeux de vie et de mort, la transmission, le rapport au collectif, la perte de quelqu’un, la pulsion de vie au-delà de la violence que peut parfois nous infliger l’existence…".

Servi par une très beau casting, Tahar Rahim, Emmanuelle Seigner, Kool Shen, Finnegan Oldfield ou encore Dominique Blanc, le film montre les moments intimes entre les parents du jeune Simon et le corps médical où tout se joue. Où paradoxalement, une mort peut sauver une vie.

En France, chaque citoyen est un donneur présumé s'il ne s'y est pas opposé de son vivant. Au nom du principe de solidarité, la loi fait de chacun des Français un donneur d’organes et de tissus potentiel. Sauf s’il a fait savoir de son vivant qu’il y était opposé.

(Voir ci-dessous la bande-annonce du film Réparer les Vivants)

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Pour la première fois au cinéma, et dans une démarche quasi documentaire, le don d'organes est décortiqué et expliqué dans toute sa complexité.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-