Combat Booba-Kaaris: vers une probable annulation (vidéo)

Combat Booba-Kaaris: vers une probable annulation (vidéo)

Publié le 28/01/2019 à 19:39 - Mise à jour à 19:43
© Dominique FAGET, Loïc VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux vendredi 25, Booba annonce laconiquement: "Pas de combat". Une phrase qui laisse entendre l'annulation de la rencontre de boxe entre les deux rappeurs, qui semblait d'ailleurs bien mal engagée.

"Pas de combat". C'est par cette déclaration laconique que Booba semble annoncer que sa rencontre avec son rival Kaaris n'aura pas lieu.

Difficile de faire une autre interprétation de la vidéo publiée par le "Duc de Boulogne" sur les réseaux sociaux où ce dernier apparaît face caméra en train de fumer et de prononcer la phrase en levant les épaules, comme déçu. Aucune autre explication n'est donnée.

Les deux artistes qui entretiennent une rivalité, qui a dégénéré le 1er août lors de la bagarre générale d'Orly, ont annoncé qu'ils régleraient leurs comptes lors d'un combat dont les contours ont rapidement été flous.

Le lieu, et même l'organisateur, n'ont pas été connus dans un premier temps avant que la date du 5 avril au Palais 12 de Bruxelles ne soit finalement annoncée. Mais il semblait y avoir un contentieux d'ordre contractuel entre les deux artistes. Autre élément, et non des moindres, la nature exacte de l'épreuve dans laquelle les deux hommes allaient en découdre: boxe ou combat libre?

Jeudi 24, sur le plateau de Touche pas à mon poste, Kaaris sur le plateau invectivait Booba, qui répondait au téléphone, lui lançant: "Moi, je ne suis pas un boxeur, je suis un artiste. S'il veut se battre contre moi, c'est un combat de rue". Il répondait à une pique de Booba qui lui avait demandé: "Il est où le contrat?"

Booba a-t-il estimé que les conditions contractuelles ne lui convenaient pas? Ou n'a-t-il jamais rien reçu et estimé que sa patience avait atteint sa limite? Autre possibilité également: que cette vidéo ne soit destinée qu'à assurer un eu de "buzz" supplémentaire.

Suite à leur bagarre à l'aéroport d'Orly, qui les avaient menés en détention provisoire, Booba et Kaaris ont été condamné à 18 mois de prison avec sursis et 50.000 euros d'amende. Kaaris a fait appel de la condamnation.

Voir aussi:

TPMP: échange d'insultes entre Kaaris et Booba face à un Cyril Hanouna gêné (vidéo)

Booba annonce un combat de boxe contre Kaaris en avril à Bruxelles

 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Booba et Kaaris ne se rencontreront probablement jamais en combat.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-