Sexe: trois femmes sur dix ont des difficultés à atteindre l'orgasme

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Sexe: trois femmes sur dix ont des difficultés à atteindre l'orgasme

Publié le 05/08/2016 à 15:26 - Mise à jour à 15:31
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

L'orgasme féminin, dont on vient de découvrir récemment l'origine exacte, est loin d'être une évidence pour toute les femmes. Attention cependant, une absence totale même avec une stimulation adéquate peut être le signe d'un trouble de la santé.

Trois femmes sur dix rencontrent des problèmes pour atteindre l’orgasme au cours d’une relation sexuelle, d’après les statistiques du Planned Parenthood, l’équivalent américain du Planning familial. En cause notamment, selon l’organisme chargé de gérer les questions d’éducation sexuelle outre-Atlantique, une stimulation trop portée sur la zone vaginale au détriment de la région clitoridienne. Or, nous assure l’organisme, 80% des femmes ne parviennent pas à atteindre l’orgasme si la stimulation repose sur la seule zone vaginale. On apprent également que, selon les statistiques compilées, il faut en moyenne vingt minutes à une femme pour atteindre l’orgasme au cours d’une relation sexuelle.

Loin d’être un sujet léger, le Planned Parenthood rappelle que ne jamais atteindre l'orgasme lors des rapports sexuels, sous réserve d'une stimulation appropriée, doit alerter sur un possible problème de santé. La facilité à l’atteindre pouvant dépendre d’un bon équilibre hormonal, une absence totale devrait amener à consulter un médecin, un trouble thyroïdien par exemple pouvant une cause de l’absence d’orgasme.

Une équipe de scientifique a récemment révélé les origines biologiques de l’orgasme féminin, qui étit jusque-là un mystère pour les chercheurs, puisqu’il n’est pas stricto sensu nécessaire à la reproduction. Les auteurs en avaient conclu qu’il avait réellement eu au cours de l’évolution un rôle reproducteur chez les femmes, correspondant à une brusque poussée hormonale permettant l’ovulation. Depuis, l’ovulation chez la femme est devenue spontanée, ce qui a fait disparaître l’utilité de l’orgasme, mais pas son mécanisme.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Il faut vingt minutes en moyenne à une femme pour atteindre l'orgasme lors d'une relation sexuelle.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-