Une lycéenne loupe son bac volontairement à cause de Parcoursup (vidéo)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Une lycéenne loupe son bac volontairement à cause de Parcoursup (vidéo)

Publié le 07/07/2018 à 13:09 - Mise à jour à 13:12
©Capture d'écran Sud-Ouest
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Une adolescente scolarisée à Agen, dans le Lot-et-Garonne, a volontairement raté son baccalauréat pour protester contre le système de Parcoursup, qui l'a mise sur liste d'attente pour la formation en BTS qu'elle souhaitait suivre l'an prochain.

Avec 8,31 de moyenne, elle aurait pu passer l'oral de rattrapage, mais elle a préféré partir en vacances dès vendredi 6.

Une lycéenne scolarisée en terminale S à Agen, dans le Lot-et-Garonne, a décidé de rater son bac cette année car Parcoursup ne lui a pas donné la formation qu'elle souhaitait suivre l'an prochain.

La jeune fille, qui s'appelle Enora, a témoigné dans Sud-Ouest et a crié sa colère contre la plateforme d'accès aux études supérieures, qui a fait énormément d'élèves déçus cette année.

Voir aussi: Bac 2018 - taux de réussite avant le rattrapage à 78,8%, hausse de 0,2 point par rapport à 2017

L'adolescente de 18 ans voulait faire un BTS en biotechnologie et analyse. C'était son rêve. Mais Parcoursup l'a mise sur liste d'attente, dans une position bien trop défavorable pour espérer pouvoir passer.

"Il aurait fallu que je sois en STL. Et non en S. Le problème c'est que les STL sont prioritaires. Du coup je n'ai pas été acceptée sur Parcoursup. Si j'avais eu mon bac et que je n'étais pas acceptée dans ce que je voulais faire l'année prochaine, je n'aurais rien pu faire. J'ai volontairement raté mon bac pour pouvoir retenter l'année prochaine et avoir de meilleures chances d'être acceptée", a-t-elle ainsi expliquée.

Et aussi: Résultats du bac - "Alors, tu l'as eu?"

"Parcoursup attire la haine des étudiants", a-t-elle aussi déclaré. Enora n'est pas la seule à être en colère car elle n'a pu avoir la formation qu'elle voulait. Comme elle, près de 150.000 lycéens sont déçus: 110.000 sont sur liste d'attente, 5.100 ont demandé une aide à leur rectorat pour se réorienter, et plus de 20.000 n'ont reçu que des réponses négatives.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


A Agen (Lot-et-Garonne), une adolescente a volontairement raté son bac car elle n'a pas obtenu la formation d'études supérieures qu'elle avait sélectionnée sur Parcoursup.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-