Xavier Bertrand s'octroie une augmentation de salaire de 4.000 euros

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
Publié le 01 avril 2016 - 14:37
Image
Xavier Bertrand.
Crédits
©Gonzalo Fuentes/Reuters
En quittant ses postes de députés et maire, Xavier Bertrand s'est assis sur une rémunération de 8.300 euros bruts plus l'IRFM.
©Gonzalo Fuentes/Reuters
Xavier Bertrand a quitté son mandat de député et donc la rémunération qui allait avec. Pour compenser, le 26 janvier dernier, il a fait voter aux élus de l'agglomération de Saint-Quentin une délibération lui octroyant 4.000 euros brut.

Comme il l'avait promis lors de la campagne pour les élections régionales, Xavier Bertrand a renoncé au cumul des mandats, démissionnant de ses postes de député et de maire de Saint-Quentin, dans l’Aisne, en janvier. Il ne lui reste donc plus que le mandat de président de la région Hauts-de-France et président de la communauté de l'agglomération de Saint-Quentin.

Donc afin de compenser sa baisse de revenu, Xavier Bertrand a donc fait voter le 26 janvier dernier une augmentation de ses indemnités pour son poste de président de la communauté d'agglomération de Saint-Quentin. Celle-ci s'élève à 4.000 euros brut soit 2.400 euros après impôt selon son équipe.

Pour expliquer une augmentation qui passe mal en ces temps d'austérité, le président de la région Hauts-de-France a expliqué qu'auparavant il ne touchait pas de salaire pour ce mandat. Et pour cause, en cumulant ses revenus de député-maire de Saint-Quentin, il atteignait le plafond du montant des indemnités des élus qui cumulent les mandats. Ce plafond est établi à 1,5 fois le montant des indemnités de base, soit 8.231 euros brut par mois pour les députés. A cela il fallait rajouter l'indemnité représentative des frais de mandat (IRFM) des députés, d'un montant de 5.770 euros brut.

"Je précise que je suis 5% en dessous du maximum, conformément à ce que j’ai demandé aux élus régionaux", a expliqué l'intéressé, avant de souligner: "si j’étais resté député, ma situation aurait été plus confortable car je percevrais les mêmes indemnités, mais l’IRFM en plus". Quant à savoir pourquoi cela a entrainer une polémique, Xavier Bertrand a une idée: "cette polémique est venue depuis quelques jours depuis le Front National, tout le monde a mordu à l’hameçon du Front National".  

"Non-cumul ne doit pas dire paupérisation des élus", a justifié un proche d'un candidat à la primaire de la droite dans Libération. "C’est pratique la politique: on peut adapter son revenu à sa situation", a commenté ironiquement le même journal. 


 

À LIRE AUSSI

Image
François Hollande.
Dans le Nord, François Hollande salue Xavier Bertrand
François Hollande et Xavier Bertrand se sont rencontrés ce jeudi à Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais) pour l'inauguration d'un monument dédié à la "fraternisation" d...
17 décembre 2015 - 14:58
Politique
Image
Xavier Bertrand.
Xavier Bertrand renonce à la primaire pour se consacrer à sa région
Elu dimanche 13 à la tête de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, l'ancien ministre Xavier Bertrand a annoncé lundi renoncer à se présenter à la primaire de la droit...
15 décembre 2015 - 10:23
Politique
Image
Xavier Bertrand Régionales 13.12.2015
Nord-Pas-de-Calais-Picardie: Xavier Bertrand a nettement battu Marine Le Pen
L'ancien ministre Xavier Bertand, candidat de la droite soutenu par la gauche qui avait retiré sa liste, a nettement battu dimanche la liste FN de Marine Le Pen, arriv...
13 décembre 2015 - 23:48
Politique
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don