Facebook va analyser nos vidéos personnelles pour mieux nous proposer du contenu

Facebook va analyser nos vidéos personnelles pour mieux nous proposer du contenu

Publié le 17/03/2021 à 10:35 - Mise à jour à 10:36
Unsplash
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Les vidéos publiques et accessibles à tout le monde sur Facebook et Instagram sont modérées en fonction de leur contenu. Un processus automatique filtre ces vidéos à partir d'étiquettes, et à partir de maintenant, la plateforme va utiliser ces vidéos personnelles (si elles sont publiques) pour entraîner son intelligence artificielle, pour qu’elle apprenne à lire et analyser automatiquement les vidéos, et améliore ainsi le système de recommandation et modération de contenu.

L'apprentissage auto-supervisé alimenté par nos souvenirs vidéo

Le 12 mars dernier Facebook a lancé le programme "Learning from Videos", un système d’apprentissage auto-supervisé des contenus audiovisuels publics qui apprendra à l’intelligence artificielle de Facebook à identifier automatiquement des «thèmes» des vidéos, à les regrouper, et à les mettre automatiquement à disposition du système de recommandation. L'auto-surveillance permettra de suggérer des vidéos pertinentes. À l’avenir, ce système permettra aussi de trouver des vidéos qui correspondent à des phrases textuelles telles que «Montre-moi chaque fois que nous avons chanté joyeux anniversaire à grand-mère», par exemple.

Est-il possible de refuser qu’on utilise ses vidéos ?

Comme le signale Lena Corot de l’Usine digitale , on ne peut pas refuser de participer à cette technique a priori, du moment que nos vidéos sont diffusées publiquement. Cela rappelle la question éthique déjà soulevée par l’utilisation d’images libres de droit Flickr pour alimenter des logiciels de reconnaissance faciale. . Sachant que l’apprentissage auto-supervisé sera aussi utilisé pour améliorer la censure de contenu, ne devrions-nous pas pouvoir décider si l’on souhaite participer?

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Facebook utilisera des vidéos personnelles pour entraîner son intelligence artificielle

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-