Deux prédateurs pédophiles français arrêtés au Népal, au moins 8 victimes

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 06 août 2018 - 11:47
Image
Des enfants au Népal.
Crédits
©Cheryl Marland/Flickr
Au moins huit petites victimes ont été recensées.
©Cheryl Marland/Flickr
Deux Français ont été arrêtés le 22 juillet au Népal alors qu'ils tentaient de fuir le pays. Ils sont accusés par les autorités népalaises d'avoir violé au moins huit enfants en leur offrant de menus cadeaux pour parvenir à leurs fins.

Ils ont tenté de fuir le Népal en embarquant pour le premier vol international à l'aéroport de Katmandou avant d'être rattrapés in extremis par les autorités locales. Deux ressortissants français ont été arrêtés au Népal le 22 juillet dernier et placés en garde à vue –pour une durée de 25 jours– soupçonnés d'avoir violé des enfants après s'être installés dans le pays depuis plusieurs mois.

Christophe Guilloux, 42 ans, originaire de l'Isère, et Denis Chupau, 38 ans, de Loire-Atlantique, ont été identifiés par les enquêteurs népalais comme les auteurs d'actes pédophiles sur au moins huit petites victimes. Leur mode opératoire est déjà connu et répandu dans le pays parmi les prédateurs étrangers en recherche de jeunes enfants: ils offraient à leurs cibles, des garçons entre huit et quatorze ans, de l'argent, des maillots de football, des ballons voire simplement du chocolat, en échange de faveurs sexuelles dans leur chambre. La police surveillait discrètement ces deux hommes, sur plainte des parents, qui n'hésitaient pas à s'afficher avec les garçons à la piscine.

Les deux hommes sont connus pour leur participation sur Internet à des forums pro-pédophiles –Denis Chupau est même administrateur d'une association canadienne dissoute depuis, et a été condamné en France en 2004– et étaient arrivés dans le pays à l'automne 2017.

Lire aussi - Gargenville: appels au lynchage contre le pédophile remis en liberté

A l'issue de leur garde à vue qui devrait s'achever mi-août, un juge pourrait décider de les renvoyer devant une cour de justice. Les deux hommes risquent 15 ans de prison. L'ambassade de France a expliqué ne pas avoir pu rendre visite aux deux détenus se contentant de rappeler que "la justice népalaise est souveraine et indépendante et nous n'avons pas à interférer".

Le Népal est devenu une destination prisée des pédophiles internationaux, hommes ou femmes. Selon le Bureau central d'investigation du Népal, en deux ans, neuf étrangers ont été arrêtés dans le pays pour des faits commis sur des enfants pauvres, souvent issus de l'exode rural dans la capitale népalaise.

Voir aussi: 

Prison ferme pour le grand-père pédophile, ancien adepte du tourisme sexuel

Un pédophile belge interpellé en Charente-Maritime par les gendarmes

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don