Deux prédateurs pédophiles français arrêtés au Népal, au moins 8 victimes

Deux prédateurs pédophiles français arrêtés au Népal, au moins 8 victimes

Publié le 06/08/2018 à 09:47 - Mise à jour à 10:10
©Cheryl Marland/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Deux Français ont été arrêtés le 22 juillet au Népal alors qu'ils tentaient de fuir le pays. Ils sont accusés par les autorités népalaises d'avoir violé au moins huit enfants en leur offrant de menus cadeaux pour parvenir à leurs fins.

Ils ont tenté de fuir le Népal en embarquant pour le premier vol international à l'aéroport de Katmandou avant d'être rattrapés in extremis par les autorités locales. Deux ressortissants français ont été arrêtés au Népal le 22 juillet dernier et placés en garde à vue –pour une durée de 25 jours– soupçonnés d'avoir violé des enfants après s'être installés dans le pays depuis plusieurs mois.

Christophe Guilloux, 42 ans, originaire de l'Isère, et Denis Chupau, 38 ans, de Loire-Atlantique, ont été identifiés par les enquêteurs népalais comme les auteurs d'actes pédophiles sur au moins huit petites victimes. Leur mode opératoire est déjà connu et répandu dans le pays parmi les prédateurs étrangers en recherche de jeunes enfants: ils offraient à leurs cibles, des garçons entre huit et quatorze ans, de l'argent, des maillots de football, des ballons voire simplement du chocolat, en échange de faveurs sexuelles dans leur chambre. La police surveillait discrètement ces deux hommes, sur plainte des parents, qui n'hésitaient pas à s'afficher avec les garçons à la piscine.

Les deux hommes sont connus pour leur participation sur Internet à des forums pro-pédophiles –Denis Chupau est même administrateur d'une association canadienne dissoute depuis, et a été condamné en France en 2004– et étaient arrivés dans le pays à l'automne 2017.

Lire aussi - Gargenville: appels au lynchage contre le pédophile remis en liberté

A l'issue de leur garde à vue qui devrait s'achever mi-août, un juge pourrait décider de les renvoyer devant une cour de justice. Les deux hommes risquent 15 ans de prison. L'ambassade de France a expliqué ne pas avoir pu rendre visite aux deux détenus se contentant de rappeler que "la justice népalaise est souveraine et indépendante et nous n'avons pas à interférer".

Le Népal est devenu une destination prisée des pédophiles internationaux, hommes ou femmes. Selon le Bureau central d'investigation du Népal, en deux ans, neuf étrangers ont été arrêtés dans le pays pour des faits commis sur des enfants pauvres, souvent issus de l'exode rural dans la capitale népalaise.

Voir aussi: 

Prison ferme pour le grand-père pédophile, ancien adepte du tourisme sexuel

Un pédophile belge interpellé en Charente-Maritime par les gendarmes

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Au moins huit petites victimes ont été recensées.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-