Grand-Quevilly: accusé sur Facebook d'être un "violeur", il est passé à tabac dans la rue

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Grand-Quevilly: accusé sur Facebook d'être un "violeur", il est passé à tabac dans la rue

Publié le 31/05/2018 à 11:12 - Mise à jour à 11:30
© Kirill KUDRYAVTSEV / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Mardi, un homme handicapé a été violemment agressé à Grand-Quevilly dans la banlieue de Rouen. Il subissait depuis plusieurs jours des dénonciations a priori calomnieuses sur des faits d'agressions sexuelles et d'exhibitions devant des enfants.

A-t-il été victime de représailles ou des conséquences dramatiques d'une dénonciation calomnieuse? Un homme a été passé à tabac par une ou plusieurs personnes mardi 29 au Grand-Quevilly dans la banlieue de Rouen. Or, la victime était l'objet de rumeurs sur Facebook l'accusant d'être un délinquant sexuel comme le rapporte la presse locale (voir ici).

L'agression s'est produite vers 19h à hauteur d'un arrêt de tramway. La victime, handicapée, a été abordée, frappée, mise à terre puis rouée de coups sans que le nombre d'agresseurs ne soit précisément déterminé. Blessé, l'homme a dû être transportée au CHU de Rouen.

Une enquête de police a été ouverte pour retrouver les agresseurs et il est rapidement apparu que l'homme était l'objet de dénonciations sur les réseaux sociaux. Sur Facebook, des internautes l'accusaient d'agressions sexuelles ou d'exhibition de ses organes génitaux devant des petites filles dans une école de la commune. Sa photo barrée de la mention "violeur" circulait d'ailleurs au gré des pages, tout comme des déclarations comme quoi l'homme venait de sortir de prison (ce qui est faux).

Lire aussi - Doubs: soupçonné d'être un pédophile, il est battu et torturé dans un bois

En outre, après l'agression, des photos de la victime à terre ont circulé sur Snapchat avec la légende "Y c fait niquer wlh".

L'enquête n'a pas encore établi avec certitude le lien entre ces dénonciations sur Internet et l'agression. La victime est connue de la justice pour des faits de vols remontant à 2012 mais n'a aucun antécédent pour des faits de nature sexuelle.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'homme était accusé de faits sexuels sur les réseaux sociaux.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-