Haute-Garonne: deux nouvelles permanences LREM dégradées dans la nuit

Haute-Garonne: deux nouvelles permanences LREM dégradées dans la nuit

Publié le 02/08/2019 à 12:03 - Mise à jour à 12:08
© PHILIPPE LOPEZ / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Deux nouvelles permanences de députés LREM ont été vandalisées dans la nuit de jeudi 1er août à ce vendredi 2 en Haute-Garonne. A Toulouse, l'entrée de la permanence de Corinne Vignon a été condamnée avec des parpaings alors que du fumier a été déversé devant celle de Monique Iborra à Tournefeuille. La préfecture a aussi été visée par cette action des Jeunes agriculteurs de la FDSEA militant contre le Ceta.

Malgré de nombreux appels au calme, les permanences de députés LREM sont toujours prises pour cible. Dans la nuit de jeudi à ce vendredi, deux nouvelles permanences ont ainsi été vandalisées en Haute-Garonne à Toulouse.

Cette fois, ce sont les Jeunes agriculteurs de la FDSEA qui ont revendiqué ces actions selon le site Actu Toulouse.

La permanence de Corinne Vignon, députée LREM, a été condamnée avec des parpaings dans la nuit alors que du fumier a été déposé face à celle de sa collègue Monique Iborra à Tournefeuille.

A voir aussi: La députée LREM en charge de la réforme des retraites perd ses moyens en direct (vidéo)

Ces agriculteurs en colère voulaient ainsi exprimer leur mécontentement quant à l'adoption du Ceta, accord de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne récemment voté à l'Assemblée nationale, qui a été approuvé par sept élus de Haute-Garonne, tous LREM.

 

Le Ceta n'a cependant pas encore été adopté officiellement et doit maintenant être voté par le Sénat.

Les agriculteurs en ont aussi profité pour dénoncer la position de leurs élues avec qui il est selon eux impossible de communiquer. "A chaque fois on les convoque, ils ne viennent jamais", s'est agacé l'un d'entre eux.

La préfecture de la Haute-Garonne  a aussi été visée et plusieurs tonnes de fumier et de paille ont été déposées devant le bâtiment.

Les permanences de députés LREM sont particulièrement visées depuis le début de l'été et une quinzaine ont déjà été prises pour cible. Jeudi, c'est celle du député Stanislas Guerini, chef du groupe LREM à l'Assemblée, qui a été tagguée dans le 17e arrondissement de Paris.

A lire aussi:

Permanence d'un député LREM "saccagée" à Perpignan: enquête en cours, pas d'interpellation

Paris: la permanence de Stanislas Guerini taguée

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




deux permanences de députées LREM ont été dégradées en Haute-Garonne par des agriculteurs de la FDSEA.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-