Hérault: le radar qui prenait les voitures pour des camions retiré

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Hérault: le radar qui prenait les voitures pour des camions retiré

Publié le 28/08/2019 à 19:53
© Philippe HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un nouveau radar double-face a été installé sur l'autoroute A75, à hauteur de Saint-Paul-et-Valmalle (direction Montpellier) lundi 26 août. Mais il prenait les voitures pour des camions et flashait à tout-va. Il a été désactivé.

Un radar dernier cri, capable de photographier les plaques avant et arrière des véhicules, a été retiré lundi seulement 24 heures après son installation sur l'autoroute A75 à hauteur de Saint-Paul-et-Valmalle en direction Montpellier (Hérault).

L'appareil ne fonctionnait pas correctement. Il flashait à tout-va, prenant les voitures pour des camions, et considérant donc qu'elles dépassaient largement la vitesse maximale autorisée.

Vincent Montel, chef du service éducation et sécurité routière à la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM34), a confirmé à Midi-Libre que le radar en question avait été retiré: "Ce nouveau radar, discriminant, dysfonctionnait", a-t-il déploré.

Lire aussi: Peut-on prévenir de l'emplacement des radars sur les réseaux sociaux?

De nombreux automobilistes, flashés à tort, avaient poussé un coup de gueule. Ils ne seront pas inquiétés. Aucun d'entre eux ne recevra d'amende dans la boîte de lettres ni ne se verra retirer des points de permis.

En revanche, le radar double-face n'a pas été retiré définitivement. Il est simplement hors-service le temps de sa réparation et sera rapidement remis en fonction, probablement au même emplacement.  

Voir aussi:

"Gilets jaunes": les dégradations de radars ont coûté 360 millions d'euros (Sécurité routière)

Radars embarqués dans des voitures privées: les résultats sont désastreux

Radars: le nombre d'amendes en hausse avant même les 80km/h

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le radar fou, qui flashait les voitures en les prenant pour des camions, est parti en réparation.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-